FAQ,citroen,valence

Foire aux questions

1. Acheter un véhicule neuf

2. Acheter un véhicule occasion

3. Acheter un véhicule électrique

4. Entretien, réparation et conseils

5. Location de voiture

6. Acheter un véhicule utilitaire

Acheter une citadine pour la ville

La gamme de voitures citadines a très rapidement été victime de son succès et a connu une forte diversification de ses véhicules. La citadine a su s’adapter aux usages des conducteurs en augmentant son segment avec plusieurs types de motorisation. La citadine peut tant bien se décliner en voiture électrique qu’en voiture hybride. Les experts de votre concession Citroën Valence découpent le segment de la voiture citadine en 4. Découvrez la Citroën C1, Citroën C3, Citroën C3 Aircross.

Selon eux, il y a :

  • Les citadines sportives qui vont vous permettent d’apprécier vos trajets champêtres grâce à leur puissance et leur adaptation à tout milieu.
  • Les citadines polyvalentes= Généralement perçues comme des véhicules spacieux, robustes et très équipés, ils vous permettront d’effectuer tout type de trajets.
  • Les citadines hybrides et électriques= Parfaitement adaptées pour des trajets urbains, les citadines seront rechargeables à de nombreux endroits pour vous permettre de faire des économies d’énergie en réduisant les quantités de rejet de CO2.
  • Les micro-citadines= Les micro-citadines sont les modèles le plus adaptés aux trajets urbains puisque leur petite taille leurs confèrent une très bonne maniabilité lors du stationnement.

 

Illustré par sa forte capacité de renouvellement et sa vivacité, le marché des voitures citadines se renouvelle à travers la praticité d’utilisation et le design de ces véhicules.

Le plus petit format de voiture proposé est la voiture citadine avec une longueur de 3.40 à 4.10 mètres de long. Ces citadines font partie des véhicules les plus appréciés à l’heure actuelle.  Elles peuvent tant bien être équipées de 3, 4 ou 5 places.

Considérée comme une voiture urbaine, la citadine vient satisfaire les exigences de nombreux habitants. Ces voitures regorgent de nombreuses qualités telles que : la maniabilité, l’aspect pratique, la conduite économique grâce à la boite automatique et son prix abordable. L’un des avantages phare n’est autre que son aisance de circulation et de stationnement.

  • A l’origine, la voiture citadine, qu’il s’agisse d’une voiture électrique ou d’une voiture hybride est destinée à circuler en ville. Néanmoins, les jeunes conducteurs, célibataires ou couples sans enfants ont modifié le terrain de prédilection de la citadine avec des trajets ruraux et sur autoroutes. Avec l’apparition de la citadine polyvalente et sportive, qui sont totalement adaptées à des trajets en ville et de longs trajets hors zones urbaines, la citadine tend à devenir une voiture pour tous les besoins.

On constate néanmoins un changement au niveau de la cible qui était initialement citadine. Aujourd’hui on constate que de plus en plus d’habitants ruraux investissent dans des voitures citadines car elles sont plus écologiques. Ce changement de comportement nous montre que les valeurs changent et que la lutte contre le réchauffement climatique à cause des déplacements de voitures motorisés devient une préoccupation à ne pas négliger. En effet, les voitures citadines ont une très faible consommation, notamment avec les voitures électriques et les voitures hybrides qui se déclinent au format citadin.

  • Le faible coût d’achat de ce format de voiture et sa facilité de revente seront avantageux pour vous si effectuez des trajets quotidiens à faible kilométrage. Renseignez-vous auprès de votre concessionnaire Citroën pour avoir de plus d’informations, effectuer un devis en ligne ou réserver un essai.
  • Adapté aux trajets réguliers sur l’autoroute, la citadine sera vous séduire grâce à sa faible consommation en carburant étant donné son petit gabarit mais également grâce à la puissance de leur motorisation. Contrairement à se que l’on peut penser, les citadines peuvent être équipée d’un grand coffre et peuvent être considérées comme des voitures familiales.

Découvrez nos voitures citadines en Drôme et en Ardèche :

Choisir une citadine, avantages et inconvénients

La gamme de voitures citadines a très rapidement été victime de son succès et a connu une forte diversification de ses véhicules. La citadine a su s’adapter aux usages des conducteurs en augmentant son segment avec plusieurs types de motorisation. La citadine peut tant bien se décliner en voiture électrique qu’en voiture hybride. Vous pouvez venir découvrir toute la gamme de citadine chez votre concessionnaire Citroën Valence, vous y retrouverez toute la technologie de la Citroën C1 et de la C3.

En effet, 53% des voitures vendues en France sont des citadines. C’est notamment grâce à l’apparition de voitures électriques que les ventes de citadines ont augmentée.

Nous vous présenterons les avantages et inconvénients de ce format de véhicule afin de vous guider dans votre choix :

AVANTAGES

Majoritairement conduites par de jeunes conducteurs urbains, le profil des acheteurs tend à se diversifier grâce à leur tarif et leur apparence moderne. Vous serez très certainement attiré par la voiture citadine puisqu’elle est :

  • Ecologique : Les citadines ont également l’avantage d’emporter sous leur capot un moteur économique et écologique. Leurs faibles niveaux de puissance sont généralement suffisants pour bénéficier de reprises dynamiques et d’accélérations rapides lorsque la circulation le permet. Le bonus écologique vous fera réfléchir quant à l’achat d’une voiture électrique ou d’une voiture hybride. Vous pourrez en effet percevoir une aide financière de l’état. Vous trouverez de plus amples détails sur ce sujet sur notre foire aux questions.

A contrario, en vue des importantes taxes qui pèsent sur la consommation de diesel, de nombreux conducteurs se tournent vers des motorisations plus propres tels que la voiture hybride et la voiture électrique.

Maniable et confortable : Les citadines répondent pleinement aux attentes des citadins qui recherchent des voitures compactes, faciles à garer et à conduire au sein des petites rues. De plus, cette voiture est en totale capacité d’effectuer des trajets sur autoroute afin de vous apporter une expérience de conduite unique.

  • Spacieuse malgré sa taille : contrairement aux idées reçues, les citadines sont de taille suffisante pour accueillir 4 voire 5 personnes. Les passagers seront à l’aise et auront un coffre de taille moyenne pour y mettre meurs bagages.
  • Consommation : En outre, en raison de sa petite taille et de son poids, la consommation de carburant est généralement amoindrie.
  • Esthétique : Avec des lignes épurées et tendances, les Citroën C1 et Citroën C3 se démarquent par leurs couleurs attrayantes et leurs designs bi-ton.
  • Petit budget : Parfaitement adaptées aux petits budgets, les citadines sont moins chères à l’entretien mais également à l’achat.

 

INCONVENIENTS

Les véhicules au format citadine admettent quelques inconvénients. Néanmoins, ces derniers n’impactent pas le bon fonctionnement des véhicules ni la consommation.

L’inconvénient de beaucoup de citadine est le nombre de portes qu’elles possèdent. En effet, nombreuses d’entre elles ne sont composées que de 3 portes rendant l’accès à l’habitacle plus contraignant pour les passagers arrière.

Pour les citadines 3 portes, l’espace dédié aux passagers arrière est restreint. Hormis certaines exceptions les véhicules 3 portes ont très peu de places dans le coffre.

Choisissez parmi notre gamme de citadine, C1, C3 et C3 AIRCROSS.

Boite automatique ou manuelle pour une citadine ?

Contrairement à la France, les Etats-Unis ont adopté les boites automatiques dans la quasi-totalité de leurs véhicules. En effet, on estime que 95% des véhicules en sont équipés. Cette tendance continue à faire son chemin dans de nombreux pays mais en France, la population est quelque peu réfractaire. De plus, nombreux d’entre nous associent toujours la boite automatique à des véhicules haut-de-gamme dédiés aux longs trajets tels que les SUV ou les berlines familiales. Heureusement, ce préjugé ne reflète pas la réalité puisque ce type de transmission apporte une réelle plus-value aux conducteur urbains. A noter qu’il est aujourd’hui possible de passer un permis de conduire propres aux voitures boite automatique. Depuis quelques temps, les constructeurs automobiles déclinent la boite à vitesses automatique dans de multiples modèles de citadines telles que la Citroën C1, Citroën C3. Citadine polyvalente, la C3 est un réel investissement pour un confort optimal, silencieuse la réactivité de sa boite automatique douce vous procurera des performances redoutables.

Comment fonctionnement la boite automatique ?

Pour les plus craintifs, n’ayez crainte. La boite automatique fonctionne de la même façon que la boite manuelle. L’unique différence réside sur la mécanisation du moteur. En effet, se sont des petits moteurs qui se chargent de changer les rapports (pour freiner ou accélérer) et de débrayer pour s’arrêter.

Quelles sont les caractéristiques et avantages d’une boite à vitesse automatique pour une voiture citadine ?

La voiture citadine souvent considérée comme polyvalente et urbaine doit pouvoir adapter à tout type de parcours. Un objectif que la boite automatique vise à combler. La boite automatique conduit à la même performance qu’une boite manuelle puisque toutes deux sont conçus de 5 à 6 rapports.

  • Le gain de confort est l’un des avantages principaux de la boite automatique. Vous n’aurez plus la nécessité d’appuyer sur la pédale d’embrayage lors de tous les ralentissements ou arrêts. L’usage de votre voiture en est donc plus agréable car c’est votre voiture urbaine qui se charge de passer les rapports en fonction de la vitesse impulsée.

 

Généralement, lors des utilisations urbaines ou périurbaines, le confort supérieur des citadines boites automatiques face aux boite manuelles se fait ressentir de manière conséquente. En revanche, sur des trajets de longue distance, la différence entre ces deux boites est quasi incalculable.

  • Le second avantage de ce type de transmission est la diminution de consommation de carburant uniquement lors des trajets saccadés, notamment en zones urbaines.
  • Le dernier avantage est la diminution du risque de panne puisqu’il n’y a que deux pédales : la pédale de frein et la pédale d’accélération.
  • Les boites automatiques sont souvent associées à un mode manuel. Ce mode est fortement utile dans des situations de montagne par exemple. Le but étant d’augmenter le ressenti d’une conduite sportive en permettant de tracter et le contrôle du frein à moteur en descente.

 

  • De plus en plus démocratisé dans les véhicules propres. En effet, on ressent une augmentation du nombre de voitures citadines électriques et hybrides sur le marché de l’automobile. D’un point de vue technique, ces véhicules sont très régulièrement conçus avec des boites automatiques.

 

Il existe différents types de boite de vitesses automatiques :

  • Boite de vitesses automatique robotisée à double embrayage : Il s’agit d’un système formé de deux demi-boites de vitesses se passant le relais. Par conséquent, il y a une forte diminution du temps de latence entre les rapports. De nombreux avantages sont octroyés par ce type de boite à vitesses : changements rapides et possibilité pour le conducteur de maîtriser sa conduite, dans l’objectif de diminuer sa consommation de carburant

La boite robotisée conserve alors ses atouts : augmentation du confort grâce aux changements rapides, sans rupture de couples et avec des à-coups moindres tout en permettant au conducteur d’adapter sa conduite (et tenter de réaliser des économies de carburant).

  • Boite de vitesses automatique à convertisseur hydraulique : Très populaire chez les constructeurs asiatiques, ce type de boite automatique est très peu mise ne place dans les véhicules européens. En effet, ces boites à vitesses requièrent une vidange et consomme davantage que les boites automatiques à double embrayage.

Comment faire votre choix pour une voiture citadine ?

Le choix de votre boite à vitesse va une fois de plus dépendre de votre utilisation. L’unique différence réside dans la consommation de carburant. La boite automatique (BVA) sera plébiscitée pour les voitures urbains faisant leurs principaux trajets en ville ou en périphérie puisque la consommation de carburant sera amoindrie. Les trajets sur des routes de montages sont également adaptés à cette boite. En revanche, si vous effectuez de longs trajets, il sera préférable d’utiliser une boite manuelle pour diminuer votre consommation de carburant.

Si vous recherchez le confort lors de vos trajets, optez pour la boite automatique vous permettant une conduite plus souple, une diminution des risques d’accidents.

Comment conduire une voiture automatique ?

Longtemps considérées comme des voitures destinées aux personnes ayant « peur » de conduire, les voiture à boite automatique se démocratise en France.

Citroën propose différentes voitures en boite automatique à Valence : C1, C3, C4, C3 Aircross, C5 Aircross, Berlingo, C4 spacetourer, Spacetourer.

Ce succès est dû à quatre avantages principaux qui sont : diminution de la consommation de carburant, entretien moins coûteux, facilité de conduite et augmentation de confort.

Alors pour ceux n’ayant jamais conduit une automatique, n’ayez crainte, nous vous expliquons tout.

Avant de vous lancez à bord du véhicule :

Renseignez-vous sur les différents modes de votre véhicule. Ces derniers sont souvent désignés par des lettres. Elles sont les abréviations des mots anglais P (pour Park), R (reverse), N (neutral) et D (Drive).

  • Park(comme dans parking) ne doit être utilisé que lorsque le véhicule est immobilisé ou que vous n’êtes plus au sein de l’habitacle de la voiture. Ce mode permettra le verrouillage de la transmission afin d‘empêcher tout déplacement avec le véhicule.
  • Reverse : Le mode reverse vous permettra d’effectuer des marches arrière.
  • Neutral : Également appelé le point mort, ce mode ne doit en aucun cas être utilisé lors du déplacement mais peut être utilisé lors de courts arrêts. Autrement dit, on utilise ce mode lorsque l’on n’a pas l’utilité de solliciter le moteur.
  • Drive : C’est le mode qui viendra substituer le changement de rapport lors de la conduite.

 

  1. Lors de votre arrivée dans le véhicule, passez en position « P » et regardez si le frein à main est levé.
  2. Dans un premier temps, appuyez sur la pédale de frein et abaissez le frein à main pour démarrer le véhicule. Ensuite, comme sur une voiture manuelle, appuyez légèrement sur l’accélérateur et déplacez le levier sur « D » pour avancer et sur « R » si vous souhaitez reculer.
  3. Une fois que votre véhicule est en circulation, vous n’aurez pas besoin de toucher le boitier. Les rapports se passeront automatiquement.
  4. A la fin de votre trajet, votre voiture est arrêtée, gardez alors le pied sur le frein puis enclenchez le levier sur « P » pour ensuite pouvoir couper le moteur.
  5. Comment faire si on en sait pas comment passer la vitesse dans une voiture ? 
  • Si le sélecteur de vitesses est placé sur la colonne de direction : pour sélectionner un rapport, tirez le sélecteur de vitesses vers vous avant de le déplacer à l’endroit voulu.
  • Si le sélecteur est placé entre les sièges avant : Le pression sur un bouton de déverrouillage est nécessaire pour sélectionner par la suite le rapport de notre choix.

 

Nos conseils :

Si vous conduisez pour la première fois un véhicule automatique, nous vous conseillons de placer votre pied gauche derrière votre pied droit qui doit être sur l’accélérateur. Cela vous évitera d’appuyer sur la pédale de gauche en pensant que c’est l’embrayage.

Si vous faites face à des pentes raides et/ou des routes enneigées, certaines boites automatiques vous laisseront le choix entre 2 rapports (rapport 1 et 2 en plus des lettres). Si vous roulez en pente, le rapport 1 sera préconisé, sur routes enneigé et/ou verglacée, passez à la vitesse 2 pour utiliser le frein à moteur et éviter de glisser. Suivant votre véhicule, un mode hivers peut être intégré.

Est-ce que je peux conduire une voiture automatique avec un permis B classique ?

Si vous avez un permis B classique, vous pourrez conduire une voiture automatique. En revanche, il est interdit de conduire une voiture manuelle avec un permis voiture automatique. Une formation sera indispensable pour obtenir une « équivalence ».

Faut-il acheter un SUV ou un Monospace ?

Aujourd’hui, la voiture SUV (comme le C5 Aircross, le C3 Aircross) est le produit par excellence des familles, tandis que ces dernières années le monospace a lui perdu la côte auprès des familles. Ces deux véhicules sont pourtant très similaires : tous deux disposent d’espace et peuvent transporter jusqu’à 7 personnes tout en gardant un confort optimal. Pour maximiser le confort et rester toujours autant fonctionnel pour les trajets en famille, ces véhicules disposent d’un grand volume de coffre et de nombreux rangements.

Le monospace :

Le monospace tel que le C4 Spacetourer coïncide parfaitement aux attentes et besoins des foyers, il vous procurera une multitude d’avantages. En effet, il permet de faire voyager un grand nombre de personnes dans un confort maximal, tout en transportant des biens encombrants. Le monospace vous offrira une habitabilité exceptionnelle puisque chacun des passagers dispose d’un espace dégagé grâce à la hauteur du toit, au plancher bas rendant l’habilité de la voiture monospace presque inégalable.

Fort de personnalisation, le monospace peut être doté de portes arrière coulissantes, ce qui permettra d’optimiser le volume compact du véhicule.

Cependant, malgré tous les avantages procurés, certains inconvénients persistent. Son design qualifié de grossier et impersonnel sera l’un des inconvénients principaux de ce type de véhicule. De plus, étant donné son volume important, le monospace à tendance à consommer davantage de carburant à cause de son poids. Il faudra alors privilégier une motorisation diesel. Rappelons-le, le diesel est le carburant le moins écologique et se voit taxé et restreint dans de nombreuses métropoles. Les dimensions imposantes des voitures monospaces sont très peu adaptées à des déplacements urbains et notamment pour le stationnement.

Le SUV :

La voiture SUV, souvent considérée comme le nouveau monospace réinventé vous offrira de nombreux avantages. En termes de confort, il égale très sérieusement le monospace. D’autres aspects tels que sa polyvalence, ses lignes séduisantes et son confort lui permettront de se démarquer de ses concurrents.

Les 4 roues motrices que possèdent le SUV lui conférent la même polyvalence qu’un 4X4 sportif. Une alliance parfaite entre polyvalence et confort pour vous permettre à vous et votre famille de partir en montagne et découvrir le Vercors.

Les designers et ingénieurs ont travaillé sur le design de ces véhicules afin de répondre à vos besoins de robustesse et sécurité à travers les boucliers de front et les protections latérales du véhicule. Une plus-value en termes de sécurité est ressentie, notamment grâce à la conduite haute au sein de la voiture SUV. Cela vous permettra d’améliorer votre visibilité arrière, tout en donnant au conducteur une sensation de domination sur la route.

Vous rêvez d’un monospace avec tout le confort de volume dont vous pouvez disposer ? Affectez-lui quatre roues motrices et la polyvalence d’un 4×4 : vous trouverez votre bonheur au volant d’une voiture SUV.

 

Néanmoins, le SUV n’est pas parfait, et il présente des inconvénients à prendre en compte avant tout achat. Avec sa taille importante, ce véhicule reste extrêmement encombrant en ville. De plus, tout comme son assurance, son entretien est très cher. Enfin, si vous souhaitez opter pour un modèle diesel, sa consommation est là aussi très élevée. Grâce au développement du marché des SUV, les constructeurs ont pu trouver une solution en proposant des voitures SUV 100% électriques et des modèles hybrides.

Alors, lequel choisi-t-on ?  

Pour conclure, il n’y a pas un véhicule meilleur que l’autre car ils ne répondent pas aux mêmes besoins. En revanche, ils permettent tous deux de transporter quotidiennement une famille nombreuse de manière confortable. Par conséquent, votre choix doit prendre en compte divers critères, comme votre budget à l’achat et à l’entretien, vos goûts en termes de design, votre sensibilité écologique…

S’il s’agit d’un achat d’occasion, la balance risque de pencher du côté monospace, car leur désavantage esthétique les rend moins chers à la revente.  On peut donc faire d’excellentes affaires !

Pour ceux qui ont besoin d’emprunter des chemins pas forcément faciles d’accès et de disposer d’une bonne maniabilité, le SUV est sans conteste le meilleur choix. Les modèles évoluent sans cesse dans le but de devenir aussi familiaux qu’un monospace, tout en gardant leurs performances sportives. Gageons que les nouveaux modèles SUV, qui annoncent 7 places, risquent de mettre tout le monde d’accord !

Choisir une berline, avantages et inconvénients

Lorsque nous choisissons notre nouveau véhicule, il est primordial de se préoccuper de la catégorie de véhicule qui vous intéresse et qui conviendra au mieux à vos besoins. Le questionnement d’achat a changé et ne se porte plus sur quel modèle choisir.

En fonction de vos besoins, vous pourrez décider de vous orienter vers des berlines tel que la Citroën C4, citadine comme la C1, la C3 ou le C3 Aircross, monospaces tel que Citroën C4 SpaceTourer ou des SUV comme le C5 Aircross.

La voiture berline, considérée comme familiale a longtemps était la principale rubrique sur le marché de l’automobile.

Pour vous aider dans vos choix, nous vous listerons ci-dessous les avantages et inconvénients des voitures berlines.

 

AVANTAGES :

A la fois sécurisante, séduisante et parfaitement adapté aux longs trajets, la voiture berline vous permet de prendre place dans une voiture finement sculptée.

Votre confort de conduite sera renforcé grâce à la qualité des assises, à la connectivité embarquée et aux assistants de conduite hi-tech.

De plus, sa gamme élargie en termes carburant vous permettra de combler vos besoins. Les fabricants proposent principalement des berlines diesel et essence avec des motorisations fascinantes de 6 à 8 cylindres. Les berlines sont depuis quelques années déclinées en voitures électriques et hybrides.

 

Entièrement adaptée aux longs trajets avec son format familial, la voiture berline regorgent de nombreuses qualités appréciables :

  • Un confort extrême avec sa conduite sécurisante et reposante grâce à son centre de gravité plus bas et sa possibilité de conduite avec une boite de vitesse automatique (VBA). La qualité des suspensions pneumatiques proposées sur les véhicules Citroën et l’espace de bord spacieux des voitures berlines, les constructeurs ont fait en sorte d’augmenter votre plaisir de conduire.

 

  • Elégance et esthétisme : De nombreuses voitures berline sont considérées comme ayant une apparence luxueuse. Certains modèles du segment des voitures berline sont conçus à partir de matériaux nobles tels que le cuir, l’aluminium et le bois.
  • Une faible hauteur offrant un coffre en longueur
  • Forte connectivité avec ses équipements technologiques tels qu’une compatibilité smartphone, une caméra de recul et un régulateur de vitesse adaptatif.
  • Des espaces généreux avec son grand coffre pouvant accueillir les bagages de 5 à 6 personnes.

 

Du point de vue de la consommation de carburant, malgré ses grands volumes et notamment son grand coffre, la consommation est très faible et représente ainsi de très faibles coûts pour le propriétaire d’une voiture berline.

 

INCONVENIENTS

  • Malgré son grand coffre, la voiture berline admet plusieurs inconvénients. En effet, les voiture berlines tricorps offrent une polyvalence de coffre limitée en dépit de son grand volume de coffre à faible hauteur.

 

De plus, la grande taille de ces voitures berline engendre un encombrement important en milieu urbain et lui fait perdre de l’agilité.

Au niveau financier, l’assurance sera plus onéreuse qu’une simple citadine, le prix d’entretien et d’achat des voitures berlines seront également plus élevés.

La difficulté de revente reste l’un des principaux problèmes de ce format de voiture. Cette difficulté est d’autant plus renforcée si les voitures berline sont à motorisation essence BVA.

D’un point de vue esthétique, nombreux des automobilistes jugent leurs lignes démodées malgré leur grand coffre, le confort et l’ergonomie du véhicule berline.

Comment arrêter une LOA (Location avec Option d’Achat) ?

Bien que la LOA représente à l’heure actuelle un tiers des achats de véhicules neufs, une citadine C1 ou C3, berline C4, SUV C5 Aircross ou un Monospace avec le C4 Spacetourer ou le Berlingo, le taux de résiliation anticipée des contrats LOA continue d’augmenter. En théorie, un contrat LOA ne peut être interrompu avant 36-72 mois. Cependant, une demande de résiliation peut être effectué. En contrepartie, le bailleur pourra réclamer tous les loyers qui lui sont dus ainsi qu’une pénalité pour les dommages liés à un remboursement anticipé. Pour mettre fin à votre contrat, plusieurs dénouements s’offrent à vous en Drôme et en Ardèche :

  • Achetez votre véhicule avant l’échéance du contrat : Pour arrêter un LOA, vous pouvez dans un premier temps opter pour un remboursement anticipé, à condition que le contrat le permette. Dans l’hypothèse où le contrat le permet, référez-vous auprès du tableau annexé au contrat et contactez l’organisme de financement afin de connaître la valeur de remboursement. Lorsque vous aurez reversé la somme convenue, vous deviendrez propriétaire du véhicule. Vous pourrez par la suite décider de garder le véhicule mais également de le revendre à un particulier ou à un professionnel.

Contrairement à ce que vous pourriez penser, cette solution est loin d’être des plus avantageuses. En effet, les véhicules se déprécient très fortement lors des deux premières années de sa mise en circulation. Lorsque vous rachèterez votre véhicule au bailleur, vous pairez plus cher qu’un véhicule sur le marché de l’occasion.

  • Restituez votre véhicule : La deuxième solution qui s’offre à vous est de restituer votre véhicule au bailleur en lui versant toutes les mensualités encore dues avant échéance du contrat. Si le contrat le permet, vous pourrez vous retirer de ce contrat à condition de restituer le véhicule, de verser les loyers encore dus et quelques fois de verser au bailleur une indemnité de résiliation.
  • Vendez votre voiture et remboursez le prêt : La vente du véhicule permettra à certains locataires de rembourser la somme due.
  • Transfert de leasing : Le transfert de leasing est considéré comme la meilleure option financière lors de l’arrêt anticipé d’un contrat de LOA. Le transfert de leasing consiste à transmettre votre contrat de location à une tierce personne. Il peut s’agir d’un particulier comme d’une entreprise. L’ancien locataire se dégagera alors de ses obligations envers le bailleur et le nouveau locataire s’engagera quant à lui à effectuer les paiements mensuels. Cependant, il faut préalablement que le bailleur et /ou l’institution financière aient donné leur accord.
  • Utilisez votre assurance en cas de sinistre : Si vous faites face à une situation de destruction de voiture, de vol ou de perte, le contrat de location prendra fin immédiatement. L’assureur sera tenu de rembourser le loueur selon les termes du contrat d’assurance (tiers, tous risques, etc.). En plus de l’intervention de votre assurance, vous devrez néanmoins rembourser les sommes dues au loueur afin de respecter les engagements inscrits dans votre contrat de location.

Pour conclure, si plusieurs solutions d’arrêt d’un contrat de LOA existent, seule une d’entre elle limite l’impact financier de ce désengagement. Il s’agit du transfert de crédit-bail.

En résumé, voici les points importants à retenir pour procéder à un arrêt de contrat LOA :

  • Le particulier peut opter pour 5 solutions différentes : acheter le véhicule, le vendre pour régler son crédit, transférer son contrat, rendre le véhicule plus tôt ou faire appel à son assurance en cas de sinistre.
  • La résiliation d’une voiture en LOA avant son terme entraînera, dans la majorité des cas, le versement d’indemnités et le remboursement des sommes restantes dues.
Quelle assurance choisir : tous risques ou au tiers.

En tant que conducteur, vous avez l’obligation de choisir entre deux types d’assurance automobile pour votre citadine Citroën C1 ou C3, votre berline C4, votre SUV Citroën C5 Aircross ou C3 Aircross ou pour votre monospace C4 SpaceTourer ou Berlingo :

  • L’assurance tous risques
  • L’assurance au tiers.

Obligatoire pour tous les conducteurs français, la responsabilité civile est incluse dans tous les contrats d’assurance automobile.

L’assurance auto tous risques en Drôme et en Ardèche et partout en France aura pour base les mêmes garanties que l’assurance auto au tiers. Ce format d’assurance prendra également en compte la garantie dommage tout accident. Cette garantie consiste à prendre en charge tous les frais liés à un accident de voiture, que vous soyez responsable ou non.

 

Les compagnies d’assurance proposent en outre de nombreuses garanties optionnelles vous permettant de trouver un contrat en accord avec vos besoins. Cette assurance est la plus complète mais également la plus couvrante que le conducteur puisse avoir.

En complément des garanties déjà énoncées précédemment, des garanties supplémentaires peuvent être ajoutées :

  • Incendie
  • Vol
  • Bris de glace
  • Protection juridique
  • Dommages matériels causés à votre propre véhicule
  • Dommages corporels

 

L’assurance auto au tiers est l’assurance minimale que le conducteur peut contracter.  Il s’agit d’assurer uniquement son véhicule à la responsabilité civile. Etant moins onéreuse, elle ne couvrira pas tous les dégâts matériels et/ou corporels que vous pourriez causer à autrui.

Nous appelons cette assurance : assurance auto au tiers puisque c’est l’assureur qui se substitue à l’automobiliste pour indemniser les dommages causés aux victimes de l’accident.

Cette assurance entre uniquement en compte si c’est l’automobiliste assuré qui cause les dommages lors de sa conduite.

Exemple : Les dommages corporels (blessures et décès) causés à des tiers mais également les dommages matériels causés par la collision avec d’autres véhicules et aux immeubles (murs, vitrines, portails).

Quelle est la différence entre ces deux assurances ?

La principale différence entre ces assurances est le degré de couverture. L’une est le minimum auquel un conducteur doit souscrire et l’autre, plus complète viendra protéger davantage les dommages causés en cas d’accident.

Il en découle donc une différence de prix. En effet, une couverture au tiers sera toujours moins coûteuse qu’une couverture tous risques.

Comment choisir ?

Voici les critères à prendre en compte pour choisir le format d’assurance qui vous correspond :

  • La valeur du véhicule:

Une assurance tous risques sera plus adaptée à un véhicule haut de gamme, coûteux en réparation et relativement neuf. En revanche, si vous possédez un véhicule haut de gamme et que les réparations sont onéreuses, optez quand même pour une assurance tous risques même si vous avez effectué quelques kilomètres et que votre véhicule est un peu âgé.

A contrario, on privilégiera une assurance au tiers quand la valeur marchande du véhicule est basse. Une valeur marchande est considérée comme basse quand la valeur du véhicule est inférieure à 3 000€.

  • Niveau d’utilisation du véhicule :

Un véhicule qui roule beaucoup aura intérêt à être couvert tous risques tandis qu’un véhicule très souvent immobilisé aura plutôt intérêt à avoir une couverture au tiers.

  • Votre budget :

Il faudra alors vous demander quel montant de franchise êtes vous en capacité de payer ? Quelle prime pouvez-vous payer ?

  • Profil du conducteur :

Si plusieurs personnes sont susceptibles de conduire le véhicule et que certains d’entre eux ont potentiellement moins de 5 ans de permis, une assurance tous risques incluant l’option de garantie « prêt de volant » est conseillée. Néanmoins, le coût financier sera plus élevé.

  • Les attentes et besoins :

Suivant vos conditions de lieu de vie ou le danger de votre activité, il vous faudra adapter votre couverture.

  • Mode de financement du véhicule :

Si vous avez acheté votre voiture par crédit, il est plus précautionneux de prendre une assurance tous risques. En effet cette assurance viendra prendre en compte les réparations en cas de sinistre.

Comment choisir une voiture SUV ?

Tout d’abord en 2019 et 2020, il faut savoir que plus d’un véhicule vendu sur trois etait un véhicule SUV tel que le Citroën C5 Aircross. De ce fait, les véhicules SUV séduisent de plus en plus d’automobilistes. Leur design plutôt sportif correspond au premier critère d’achat du véhicule. Parmi toutes les catégories de véhicule SUV présents sur le marché, comment choisir son SUV ?

  • Quel sera votre usage premier ?

 

  • En premier lieu, les SUV pour voyager en famille : Beaucoup de SUV ont les mêmes capacités qu’un véhicule monospace comme le Citroën C4 spacetourer ou le Berlingo. Ils sont tout à fait adéquats pour une utilisation davantage familiale. Les points qui pourront vous satisfaire sont la conduite surélevée, la modularité des sièges, une grande capacité au niveau du coffre puis un habitacle très confortable et large. Néanmoins, faites tout de même attention de choisir parmi une motorisation assez suffisante pour le gabarit du véhicule.

 

  • En deuxième lieu, les SUV avec 4 roues motrices : Quelques modèles sont proposés généralement en 2 ou 4 roues motrices. Ces SUV seront très pratiques pour les endroits avec des accès difficiles, ou encore en montagne (pluie, route avec un fort dénivelé, neige, routes difficiles…). Ce sont les principaux atouts de cette catégorie. Ces 4×4 SUV proposent des consommations assez basses tandis que les 4×4 basiques en proposent davantage.

 

  • En troisième lieu, les SUV dit « urbains » : Ce sont des véhicules d’un plus petit gabarit également appelés « crossovers». Ils renvoient une image assez dynamique et récente mais ils restent toutefois très appréciés par leur maniabilité ainsi que leur consommation. Ainsi, si vous roulez sur les autoroutes que de temps à autres mais davantage en ville, une version qui en demandera plus financièrement n’aura aucun intérêt. Le choix d’un véhicule essence est recommandé si vous effectuez moins de 15 000 km dans une année.

 

  • Pour finir, les SUV dit « premium» appréciés par les entrepreneurs : Ces véhicules SUV désignent une gamme plus sportive, plus conséquent, pour certains plus luxueux et surtout plus puissants ! En effet, à l’achat ces voitures sont plus chères car elles proposent souvent plus d’options, plus de puissances. Sur ces SUV, les constructeurs ont fait un effort sur l’empreinte carbone en ce qui concerne l’écologie. C’est un élément qui pousse les entrepreneurs à acheter ce type de véhicule, car il y en a de plus en plus.

 

De nos jours, les fabricants cherchent en permanence de nouveaux modèles, de technologie et d’atouts pour fabriquer des véhicules SUV encore plus performants et attirants. Venez découvrir notre gamme de véhicules en Drôme et en Ardèche à Valence

Acheter sa première voiture : nos conseils

C’est le grand jour vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? En tant que nouveau conducteur vous souhaitez acheter votre première voiture. Voici nos conseils pour trouver sa première voiture. Découvrez également notre sélection de voitures d’occasion toutes marques en Drôme et en Ardèche.

  • Faut-il acheter une voiture neuve ou une voiture d’occasion?

Le financement d’une première voiture étant relativement important, tout comme le permis de conduire. Un jeune conducteur, en moyenne, pourra consacrer pour son premier véhicule environ 2 000 euros. De ce fait, acheter une voiture neuve n’est pas si simple. Il n’est pas toujours facile de la trouver et de la choisir.

En effet, la voiture d’occasion reste une option mais il est possible de faire face à des escroqueries. C’est pourquoi débaucher sa première voiture n’est pas sans difficulté.

 

  • Acquérir une voiture d’occasion :

Pour faire face aux différentes escroqueries existantes, il est recommandé de vous diriger davantage vers les concessions automobiles. Car celles-ci proposent généralement des voitures d’occasion garantis.

Toutefois si vous décidez de passer par un particulier, vous pourriez malheureusement découvrir un défaut à la suite de l’achat du véhicule d’occasion. Pour contourner cet inconvénient, il faudra tout savoir lors du contrôle pendant l’achat d’un véhicule d’occasion.

La particularité des voitures d’occasion, elles sont plus abordables en termes de coût d’achat pour les plus jeunes. De plus, les assurances seront moins chères.

 

  • Première voiture neuve:

Cependant, si vous décidez d’acheter une voiture neuve, il faut être conscient du coût que représente cette dernière. Les assurances vont être particulièrement coûteuses, votre budget sera plus élevé. Il faut prendre en compte également la décote de la première année d’environ 15% du prix de départ. En conséquence cela représente une perte importante.

 

  • Établir le budget pour l’achat du véhicule :

Il est important de prendre en considération tous les éléments lors de l’achat d’une voiture. L’achat d’une voiture ne comprend pas uniquement le prix de la voiture, il y a des frais en plus à prévoir :

  • La carte grise: son prix dépend souvent du véhicule (environ 100 euros) ;
  • Ethylotest: Il n’est pas obligatoire, mais c’est quelque chose qui peut toujours servir à votre sécurité (environ 5 euros) ;
  • Ampoules de rechanges : les prix dépendent de la marque choisie (environ 20 euros) ;
  • Les équipements de protection obligatoire : le triangle de signalisation, l’autocollant « A », le gilet de sécurité (environ 20 euros également).
  • Les frais répétitifs : stationnements, péages, réparations, contrôle technique, carburant, assurance, entretien
Voiture électrique ou thermique ?

Vous n’arrivez pas à choisir entre une voiture électrique ou une voiture thermique ? Nous sommes là pour vous guidez jusqu’à la réponse à votre dilemme.

Quels sont les principales différences entre une voiture thermique et une voiture électrique ?

Un véhicule électrique est catégorisé comme un véhicule propre. Ce mot veut dire que le véhicule électrique émet peu voir pas du tout de CO2 dans l’atmosphère et donc qu’il est respectueux de l’environnement. Cela vient du fait que le moteur thermique a été remplacé par un moteur 100% électrique et une batterie au lithium.

Un véhicule à moteur thermique est catégorisé comme étant un véhicule traditionnel car le moteur thermique, c’est la motorisation standard d’une voiture : cela peut être une essence ou une diesel. La différence entre les deux est qu’une essence coûte moins chère qu’une diesel que ce soit à l’achat ou pour l’entretien.
Il existe plusieurs types de carburants en fonction du moteur : sans plomb 95 et 98, GPL, GNV et E85.

Qu’est-ce qu’il y a comme avantages et comme inconvénients pour une voiture électrique ?

Les avantages :

-Grâce à son moteur 100% électrique, un véhicule électrique émet peu voir pas du tout de CO2

-Une voiture électrique est très silencieuse ce qui rend les trajets plus agréable

-Il y a peu d’entretien à faire sur une voiture électrique car il n’y a pas de vidange à faire ni de filtre à carburant à changer par exemple

-L’assurance est moins chère que celle d’un véhicule thermique

-Il existe de nombreuses aides à l’achat comme le bonus écologique par exemple (lien sur la page du bonus écologique)

Les inconvénients :

-Même avec les aides, un véhicule électrique est plus cher à l’achat qu’un véhicule thermique

-La batterie n’est pas 100% recyclable et elle est longue à recharger

-Le prix des réparations est plus élevé que pour une voiture thermique

Qu’est-ce qu’il y a comme avantages et comme inconvénients pour une voiture thermique ?

Les avantages :

-Un véhicule thermique est plus accessible car il est moins cher qu’une voiture électrique

-Le moteur est plus fiable que la batterie de la voiture électrique même rechargée à 100%, il peut vous emmener de partout, court comme long trajet

-Il est plus simple de trouver une station essence qu’une borne de recharge électrique

Les inconvénients :

-La pollution sonore et atmosphérique des voitures thermiques est très élevée

-Une loi votée en 2019 annonce la fin de l’achat et de la vente de véhicules thermiques d’ici 2040

-Sur le long terme, une voiture thermique coûte plus chère qu’une voiture électrique car les réparations sont moins chères mais il y a beaucoup plus de réparations à effectuer que sur une voiture électrique
-L’essence devient un carburant de plus en plus rare et de plus en plus cher

Alors, voiture électrique ou voiture thermique ?

Quelle voiture électrique choisir ?

Si vous souhaitez passer à l’électrique vous vous demandez sûrement quelle voiture électrique choisir ? Voici les 4 critères les plus importants pour bien choisir son véhicule électrique

1. Quel est l’autonomie du véhicule électrique ?

C’est la première question que l’on se pose avant d’acheter un véhicule électrique, quel est l’autonomie de la batterie ? L’autonomie, c’est la distance maximale que peut parcourir la voiture électrique sans avoir besoin de recharger la batterie.
Cette question est importante car les bornes de recharge ne sont pas aussi répandu que les stations essence, il faut donc repenser ses trajets en fonction de la présence de ses bornes en cas de problème.

Pour vous faire une idée de l’autonomie réelle de la batterie, il faut s’intéresser à deux critères :

-La capacité de la batterie : plus la batterie peut contenir de l’électricité, plus l’autonomie sera grande

-La consommation en Kwh/100km : avec une batterie qui consomme peu, vous pourrez faire beaucoup plus de kilomètre qu’une batterie qui consomme beaucoup

2. La recharge de la batterie

Le temps de chargement d’une voiture électrique à son importance. Il faut faire attention au temps de chargement du véhicule car la capacité de la batterie à se recharger plus ou moins rapidement aura un impact plus ou moins élevé en fonction de l’usage que vous faites du véhicule.

Il faut savoir qu’il existe deux types de courant : le courant alternatif (AC) qui est celui présent dans les prises que nous avons à la maison ; et le courant continu (DC) qui est celui présent dans les bornes de recharge.
En fonction de ça, il est indispensable de regarder les deux caractéristiques suivantes afin de bien choisir son véhicule électrique :

-La recharge en courant alternatif : Il est important de savoir que la batterie des véhicules électriques ne peut recevoir que du courant continu, donc la recharge sur une prise domestique est plus lente car le véhicule convertit lui-même le courant alternatif en courant continu grâce à son convertisseur.

-La recharge en courant continu : Il y a déjà un convertisseur de courant AC/DC dans les bornes de recharge ultra-rapide donc le véhicule électrique se recharge beaucoup plus vite car il n’a pas à convertir lui-même le courant alternatif en courant continu.

3. Un véhicule électrique est-il forcément plus cher ?

Il existe une multitude de critères qui influencent le prix d’une voiture électrique.

Tout d’abord, il y a la capacité de la batterie. Si la batterie est grande, le véhicule coûtera plus cher. Le prix sera aussi différent en fonction du modèle, une citadine coûte moins chère qu’un SUV. Il y a aussi la marque et son niveau de gamme, les prix ne seront pas les même chez Citroën que chez DS Automobiles.

4. Le bonus écologique et la prime à la conversion

Il existe plusieurs aides à l’achat afin de pouvoir réduire le prix d’une voiture électrique comme le bonus écologique ou la prime à la conversion par exemple.

Le bonus écologique est de 6000 € maximum pour un véhicule électrique de moins de 45 000 euros. Mais, ce bonus peut varier en fonction d’une multitude critères qui sont expliqués sur notre page (lien bonus écologique).

Pour ce qui est de la prime à la conversion, pour pouvoir en bénéficier, il faut que le prix du véhicule électrique soit inférieur à 60 000 €.

Vous connaissez maintenant les informations les plus importantes pour bien choisir votre véhicule électrique.

La conduite responsable en pratiquant l’éco-conduite

Vous êtes automobilistes, vous vous souciez de l’environnement, mais vous ne savez pas comment faire pour conduire de manière responsable ? Adoptez l’éco-conduite.

Premièrement, en quoi consiste l’éco-conduite ? ?

L’éco-conduite, c’est le comportement d’un éco-conducteur. C’est-à-dire, que la manière conduire est respectueuse de l’environnement. En adoptant cette méthode de conduite, vous avez la possibilité de réduire votre consommation de carburant et les coûts d’entretien de votre véhicule; de limiter les émissions de gaz à effet de serre afin de protéger l’environnement ; et enfin, de réduire les risques d’accidents sur la route.

A quoi sert l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est une méthode utile pour faire des économies. En effet, elle nous permet de diminuer notre consommation de carburant de 7% à 10% en moyenne. Grâce à cette méthode de conduite, l’éco-conducteur réduit son émission de CO2 en prenant la voiture car l’utilisation de voitures électriques ou de voitures hybrides est beaucoup moins polluante que l’utilisation de voitures à moteur thermique.

Quels sont les avantages de cette méthode de conduite?

Il existe plusieurs avantages à l’éco-conduite. Premièrement, cette pratique vous permet de réaliser des économies sur votre véhicule qu’il soit hybride ou électrique car en étant éco-conducteur, vous diminuez les risques d’accidents ou vous êtes responsable, ce qui veut dire que vous augmenterez votre bonus et donc vous bénéficierez de prix plus avantageux sur l’assurance de votre véhicule. Vous allez aussi augmenter considérablement la durée de vie de votre véhicule et vous limiterez les risques de panne et de coûts d’entretien onéreux du véhicule.

Qui peut devenir éco-conducteur ?

N’importe quel conducteur peut devenir un éco-conducteur en adoptant l’éco-conduite. Il vous suffit juste de respecter certains critères comme le respect du code de la route, avoir une conduite souple, faire attention à ce qui vous entoure et surtout savoir anticiper ou être attentif aux conditions de circulation qui pourraient entraver votre mode de conduite.

Devenez écoresponsable dès maintenant.

 

Ou recharger sa voiture électrique ?

Envie de passer aux voitures électriques ? Avant d’en acheter une, il faut savoir ou pouvoir recharger la batterie de sa voiture.

La vente de véhicules hybrides et de véhicules électriques est en constante augmentation depuis quelques années, ce qui fait que le nombre de zones de recharge est de plus en plus élevé en France et que cela n’est pas prêt de s’arrêter. A domicile, au travail, sur les parkings publics, au bord des routes… il existe de nombreuses solutions pour recharger votre voiture ! Mais, il faut faire attention parce qu’à certains endroits, il est nécessaire que vous ayez avec vous votre propre câble pour recharger la batterie de votre véhicule.

A domicile :

Il est possible de recharger la batterie de votre voiture électrique chez vous. Vous pouvez le faire avec une prise électrique mais ce n’est pas très puissant donc la charge sera lente. Ou alors avec une borne de recharge domestique préalablement acheté et installé chez vous.

Au travail :

Il y a aussi des bornes de recharge pour votre voiture électrique au travail. Le but est d’inciter les salariés à passer le cap de l’électrique. Le côté pratique c’est que durant votre temps de travail, votre véhicule électrique charge et vous le récupérez avec la batterie à 100% de son autonomie quand vous sortez du travail.

Sur les voiries et sites publics :

En France, il y a, pour le moment, plus de 400 000 points de recharge pour voiture électrique et ce chiffre ne va faire qu’augmenter. Il y en a dans les petites villes comme dans les grandes, en centre-ville comme à l’extérieur de la ville. Le but est le même que pour celles présentes au travail, inciter à passer à l’électrique. Mais, à la différence du travail, le parking et la recharge de votre véhicule électrique sont payants.

Sur les parkings publics :

De même que pour les voiries et sites publics, il y a des bornes de recharge sur les parkings publics. Mais ici, il n’y a que la place de parking à payer, la recharge de votre véhicule électrique sur une borne est gratuite et en libre accès.

Dans les centres commerciaux et grandes surfaces :

Il y a aussi des bornes de recharge sur les parkings des centres commerciaux. Elles sont gratuites et en libre accès mais il faut récupérer un code ou une carte à l’accueil du magasin pour pouvoir s’en servir.

Sur les aires d’autoroute :

Grâce aux bornes de recharge présentes sur les aires d’autoroutes, vous pouvez recharger votre voiture rapidement afin de gagner du temps sur votre trajet. Les bornes de recharge sont gratuites et en libre accès.

Chez les concessionnaires automobiles :

Pour finir, vous pouvez trouver une borne de recharge pour votre voiture électrique chez des concessionnaires automobiles mais elles sont soit gratuite soit payante.

Il est grand temps de passer le cap de l’électrique.

Comment recharger sa voiture électrique ?

Nous comptons 400 000 points de recharge pour voiture électrique dans notre pays, que ce soit sur des parkings, dans la rue ou encore à domicile. Mais quels sont les différentes manières qui existent pour recharger la batterie d’un véhicule électrique ?

Combien de temps ça prend de charger sa voiture électrique ?

Tout d’abord, il faut prendre connaissance du fait que le temps de recharge de la batterie d’un véhicule électrique est différent en fonction de certains critères. Comme par exemple la taille du contenant de la batterie, le modèle du véhicule ou encore la puissance de la borne de recharge que l’on utilise. Si la borne de recharge utilisée est puissante, la charge sera beaucoup plus rapide.

Par exemple, les bornes de recharge que l’on trouve sur les aires d’autoroute sont très puissantes, ce qui permet de recharger rapidement la batterie de son véhicule électrique, même lors d’une petite pause; alors qu’une borne sur un parking en ville est beaucoup moins puissante donc la recharge prend plus de temps.

Peut-on recharger la batterie de notre véhicule électrique sur toutes les prises électriques ?

Il existe différents types de prises pour des usages différents. La prise sera différente en fonction du lieu de recharge et de la puissance souhaitée.

Si vous souhaitez recharger la batterie de votre véhicule électrique à domicile, vous pouvez utiliser une prise domestique mais il faut faire attention car ce n’est pas adapté pour une recharge quotidienne. Vous pouvez aussi installer chez vous une prise renforcée (plus puissante et plus adaptée que la prise domestique) ou alors une borne de recharge domestique en fonction de votre usage.

En ce qui concerne les bornes de recharge que l’on trouve sur les routes, certaines sont plus puissantes que d’autres. En général, cela dépend du lieu où se trouve la borne. Donc, il existe deux types de prise en fonction du lieu et de la puissance de la borne de recharge :

-Le premier type est la prise T2. Cette prise a une puissance de charge de 3,7 à 22KW en courant alternatif. N’importe quel type de véhicule électrique peut se brancher dessus et se recharger.

-Le deuxième type, c’est les prises Combo CCS et CHAdeMO qui offrent une charge beaucoup plus puissante.

Vous pouvez partir à l’étranger sans crainte car il existe des normes européennes qui permettent d’avoir les mêmes types de prises dans chaque pays de l’Union Européenne. Et le câble de chargement vous est fourni avec l’achat du véhicule électrique.

Batterie pour voiture électrique

Passer à un véhicule électrique n’est pas simple car il y a beaucoup de changement par rapport à un véhicule thermique notamment au niveau de la batterie. Celle d’une voiture thermique est complètement différente de celle d’une voiture électrique. Nous allons vous expliquer.

Quel est le prix d’une batterie de voiture électrique ?

La batterie d’une voiture électrique vaut, en moyenne, 40% du prix d’achat du véhicule électrique. Il est important de savoir que la batterie peut être acheté avec le véhicule ou bien loué. Mais alors, quel est son prix ?

A l’achat :

Certains constructeurs imposent à leurs clients l’achat intégral, donc la voiture et la batterie. Mais d’autres constructeurs laissent le choix aux clients.

Vous devez prendre en compte le fait qu’il est nécessaire d’avoir des fonds suffisants afin d’acquérir une voiture électrique et sa batterie. Une fois payé, vous êtes propriétaire de la voiture électrique mais quand la garantie constructeur est expirée, vous allez devoir payer à vos frais le remplacement de la batterie de votre véhicule. La tranche de prix est entre 4 000 € et 9 000 €.

En location :

Si vous prenez une voiture électrique en location il y a plusieurs choses à savoir. Premièrement, il faut payer la voiture tous les mois, le prix peut varier en fonction du constructeur et du modèle de voiture. Mais cette location est sans la batterie, il faut la louer à côté. Le prix varie aussi en fonction du constructeur, du modèle de batterie, du kilométrage et du temps de location.
Mais, à la différence de l’achat intégrale, il y a une garantie remplacement valable tout le long de la location qui fait que si vous êtes amené à devoir changer la batterie de votre voiture électrique en cas de panne, cela ne vous coûtera rien.

Quel est la durée de vie d’une batterie électrique ?

La durée de vie d’une batterie de voiture électrique ne sera jamais la même en fonction du fabricant. Certains vous diront qu’elle dure 15 ans, d’autres vous diront qu’elle ne dure que 8 ans. Mais, pour connaître la vraie durée de vie d’une batterie, il faut mesurer le nombre de cycles de charge maximum avant qu’elle ne soit trop usée pour être utilisée.

Quand faut-il remplacé la batterie de son véhicule électrique ?

La durée de vie d’une batterie se mesure en cycle. En moyenne, le nombre de cycles de charge avant que la batterie est perdue trop de capacité pour être utilisée se situe entre 1 000 et 1 500 cycles. Mais il faut savoir que le nombre de cycle de charge de la batterie ne correspond pas au nombre de fois où vous l’avez rechargé. Il correspond au passage du pourcentage de batterie de 0% à 100%. Autrement dit, si vous ne l’avez rechargé qu’à moitié, vous n’avez fait qu’un demi-cycle de charge.

Vous pouvez désormais mieux comprendre la voiture électrique et sa batterie.

Quelle voiture électrique en 2022 ?

Vous avec envie de passer à un véhicule électrique mais vous ne savez pas lequel ? Nous allons vous guider pour bien choisir votre modèle de véhicule électrique.

Tout d’abord, il existe, actuellement, trois types de véhicules électriques différents. Premièrement, les voitures hybrides. Elles utilisent deux moteurs : thermique et électrique. Vous devez vous souciez uniquement du plein de carburant, la batterie électrique se recharge en roulant avec le moteur thermique. Il existe aussi les voitures hybrides plug-in. C’est une voiture hybride mais, on a la possibilité de recharger la batterie en la branchant sur une borne de recharge ou une prise. Pour finir, il y a les voitures 100% électriques. Il n’y a pas de moteur de thermique, seulement une batterie électrique. Naturellement, l’autonomie est plus longue que celle d’une voiture hybride en mode électrique. La batterie se recharge en branchant le véhicule sur une borne de recharge ou une prise domestique. Bien-sûr, il ne faut pas prendre peur lors de la découverte du prix initial car il existe différentes aides qui réduisent le coût de la voiture électrique (lien page bonus écologique).

Tout savoir sur le bonus écologique pour un véhicule électrique

Afin d’inciter les automobilistes à prendre en compte l’écologie, plusieurs aides sont mises en place par l’Etat français lors de l’achat d’une voiture électrique, notamment le bonus écologique. Mais, connaissez-vous son fonctionnement ?

Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, une petite définition. Le bonus écologique est une aide donnée par l’Etat lors de l’achat d’un véhicule électrique. Cette aide permet de payer moins cher le véhicule que son prix initial car l’aide est déduite du coût de la voiture.

Qui peut en bénéficier ?

Particuliers comme sociétés. Tout le monde a le droit de percevoir le bonus écologique, il suffit juste d’acheter un véhicule électrique en respectant tous les critères qui sont demandés.

Quel est le montant ?

Le montant du bonus écologique à partir du 1er janvier 2022 :

-Pour les particuliers :

-Pour un particulier, le montant maximum du bonus écologique est de 5 000 €. Il concerne les véhicules électrique et à hydrogène de moins de 45 000 €

-Le bonus écologique a disparu pour les véhicules électriques et à hydrogène valant entre 45 000 € et 60 000 €

-Pour les véhicules utilitaires électriques et à hydrogène de moins de 60 000 €, les particuliers ont le droit au bonus écologique et il s’élève à 2 000 €

-Le bonus écologique n’existe plus pour les véhicules hybrides rechargeables

-Pour les personnes morales :

-Le montant maximal du bonus écologique pour les sociétés (ou personnes morales) est de 3 000 € et il concerne les véhicules électriques et à hydrogène valant moins de 45 000 €

-Pour les véhicules électriques et à hydrogène valant entre 45 000 € et 60 000 €, ce montant est de 1 000 €

-Pour les véhicules utilitaires électriques et à hydrogène ayant un prix inférieur à 60 000 €, le montant du bonus écologique s’élève à 1 000 €

-Le bonus écologique n’existe plus pour les véhicules hybrides rechargeables

Comment bénéficier du bonus écologique ?

Il existe plusieurs critères différents pour bénéficier du bonus écologique. Plus précisément, il y en a 3 : vous devez acheter ou louer votre véhicule électrique pour 2 ans minimum ; il faut que le véhicule soit immatriculé en France ; et pour finir, vous ne devez pas vendre votre véhicule dans les 6 mois suivant l’achat ou 24 mois pour la location ni avoir roulé plus de 6000 kilomètres.

Que faire en cas d’erreur de carburant ?

Un véhicule de location, une étourderie ou un véhicule neuf, l’erreur est vite arrivée. Utiliser le mauvais carburant est une erreur courante qui peut considérablement affecter les performances de votre véhicule. En plus du stress et de la gêne occasionnée, vous vous questionnerez sur la réaction que vous devriez avoir si vous remplissez votre réservoir avec de l’essence à la place de diesel ? Mais également est-ce-que votre assureur pourra intervenir ? contactez votre concession.

Retrouvez dans l’article suivant tous les conseils pour savoir quoi faire en cas d’erreur de carburant.

DE L’ESSENCE DANS UN RESERVOIR DIESEL

Pour le moteur de la voiture, les conséquences peuvent être drastiques.  En effet, la capacité de nettoyage de l’essence détruit tout le travail de lubrification du diesel en détruisant le film protecteur nécessaire au fonctionnement normal du système d’injection de diesel. Lorsque l’essence est mélangée par erreur avec du carburant diesel, le moteur consomme ce dernier en premier. Rapidement, le confort du véhicule est altéré, le véhicule se met à hoqueter et des cliquetis apparaissent sous le capot.

L’erreur de carburant peut être différenciée suivant 3 taux :

  • 3% pour les nouveaux Diesel à rampe commune, au-delà la vidange est inévitable.
  • 10% tout le reste du temps
  • 15% en hiver

 

Sous le seuil des 3%, votre véhicule devrait pouvoir rouler sans trop de risques. On vous conseille néanmoins dans tous les cas de monter en régime en douceur pour lutter contre la perte de lubrification. Nous vous conseillons également d’effectuer dans les plus brefs délais un plein afin de diminuer la quantité d’essence et ses effets.

Si vous êtes à l’arrêt quand vous vous rendez compte de votre erreur, ne démarchez pas. Le moteur diesel est très facilement dommageable. Le carburant ne sera pas pompé du réservoir au moteur, ainsi les dégâts seront amoindris. Il en sera de même pour le coût des réparations.

En revanche, si lorsque vous conduisez vous entendez des bruits anormaux, il vous faut immédiatement stopper cette asphyxie mécanique. Coupez le moteur et prévenez un dépanneur. Dans ce cas-là, une vidange parait nécessaire à la survie de votre véhicule.

 

En cas d’erreur, vous pouvez prévenir le responsable de la station-service. Des équipements nécessaires sont peut-être disponibles sur place. Néanmoins, il est préférable d’appeler un dépanneur car une vidange ne peut être effectuée sans quelques précautions. Le mélange gasoil/essence étant très fortement inflammable, nous vous conseillons de faire appel à des professionnels. Les professionnels de votre garage Citroën Valence sont aptes à effectuer des vidanges/repartions sur les derniers modèles de la gamme : C3 Aircross ou C5 Aircross. Nos professionnels sont également formés pour réaliser les réparations de véhicules autres que Citroën.

DU DIESEL DANS UN RESERVOIR ESSENCE

Comparée à l’utilisation d’essence au lieu de diesel, cette erreur de carburant a moins d’effets néfastes. La quantité de diesel maximale est de 10%. Au-dessous de ce seuil, une petite quantité de fumée et de faibles à-coups pourront être ressenties lors du roulement. Il est néanmoins fortement conseillé d’effectuer une vidange de votre véhicule, quelque soit la dose de carburant injectée.

En revanche, au-delà de cette quantité, les conséquences seront austères. La vidange sera donc inévitable.

Conseil : En cas d’erreur, assurez-vous d’être couvert par votre assurance.

Lors de cette erreur, il peut vous être facturé la location d’un véhicule de prêt mais encore la facturation de frais liés au remorquage. Des réparations liées à votre moteur vous seront également facturées. En effet, on estime que le coût d’une vidange pour erreur de carburant nécessite 1 à 2h de travail pour des frais à hauteur de 3 000€. Par chance, votre assurance peut prendre à sa charge certaines dépenses, à condition que vous ayez souscrit une garantie d’assistance et que les conditions soient valides.

En général, l’assureur prend à sa charge les frais de remorquages et le coût de la main d’œuvre pour la vidange.

Comment vérifier le niveau de liquide de refroidissement ?

Un entretien régulier est essentiel au bon fonctionnement de votre véhicule. La révision du circuit de refroidissement doit être mensuelle pour maintenir le véhicule en bon état afin de garantir la longévité de ce dernier. Le circuit de refroidissement permettra comme son nom l’indique de refroidir le moteur. C’est en l’absence de liquide de refroidissement que le circuit fonctionnera mal et ne pourra refroidir le moteur. Par conséquent, pensez à vérifier régulièrement l’état de votre clim pour éviter les fuites liées à la climatisation.

COMMENT VERIFIER VOTRE NIVEAU D’HUILE ?

Nous préconisons d’effectuer un entretien en vérifiant le niveau de liquide de refroidissement toutes les 4 à 5 semaines. Nous vous recommandons également d’effectuer une vidange tous les 3 à 5 ans. En effet, le liquide de refroidissement s’use au fil du temps en se chargeant en impuretés.

Pour procéder à la révision, veillez à ce que le moteur soit tiède ou froid. Des risques de brûlures importants liés à des projections sont possibles si le moteur est encore chaud.

Il faut également que votre véhicule soit stationné sur une surface plane et horizontale pour ne pas fausser les mesures. Immobilisez le véhicule en coupant le contact et serrant le frein à main.

Etape 1 : Pour commencer la révision, ouvrez le capot et repérez le bouchon du radiateur. En général, on le retrouve au niveau de la partie supérieur du radiateur. Vous pouvez le reconnaître facilement puisqu’il est généralement assorti d’un bouchon coloré avec un logo. En cas de difficultés quelconques, référez-vous au manuel fourni par le constructeur.

Etape 2 : Une fois trouvé, équipez-vous d’un chiffon épais pour retirer le bouchon. Le chiffon est essentiel pour vous protéger de toutes les projections.

Etape 3 : Une fois que vous avez enlevé le bouchon, il faudra analyser les lignes indiquant les niveaux minimum et maximum à proximité de réservoir du radiateur.

Etape 4 : Si vous constatez que le liquide de refroidissement est proche de la ligne minimale, remplissez le réservoir jusqu’à la capacité maximale. Pour plus de confort et de précision lors de la manipulation, nous vous conseillons d’utiliser un entonnoir. Il est très dangereux pour votre véhicule d’utiliser de l’eau car cette dernière gèle à partir de 0°C. Le liquide de refroidissement contient quant à lui de l’antigel. L’antigel permet au liquide d’avoir un point de congélation plus bas, c’est-à-dire -15°C à -30°C.

Vous pouvez vérifier l’état de votre antigel en utilisant un outil appelé multimètre. Pour cela, il faudra suivre les étapes suivantes :

  • Le moteur doit être froid.
  • Ôtez le bouchon du radiateur.
  • Mettez le contact.
  • Paramétrez votre voltmètre à un maximum de 20 volts DC.
  • Procédez au contrôle en immergent la borne positive de la sonde dans l’antigel. La borne négative de la sonde sera quant à elle placez au niveau de votre batterie.
  • Deux issues possibles : soit votre voltmètre affiche une tension de 4V ou moins et votre antigel est en bon état, soit il indique une tension inférieure et vous devrez effectuer une vidange et remplacer votre liquide de refroidissement.

 

QUE FAIRE EN CAS DE FUITE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT ?

En dessous du seuil minimal, la consommation de carburant augmentera et le moteur chauffera davantage. Vous pouvez repérer une fuite grâce à la présence dépôt blanchâtre à proximité du radiateur, de la durit ou de la pompe à eau. Si la fuite est présente au niveau de la durit, remplacez la pièce défectueuse. Vous pouvez effectuer un devis en ligne pour déterminer le coût de votre entretien.

En revanche, une fuite au niveau du radiateur (tâche blanchâtre ou mauvaise odeur dans l’habitacle) peut causer de lourds dommages puisque le moteur chauffera en continu. Néanmoins, l’utilisation d’un produit anti-fuite permet de résoudre le problème.

Le mauvais état du liquide de refroidissement peut engendrer le changement de la courroir de distribution. Effectuez un devis en ligne et prenez rendez-vous chez votre spécialiste Citroën Valence pour changer le liquide de refroidissement de votre véhicule.

5 accessoires auto qui vont vous simplifier la vie

Vous aimez prendre soin de votre voiture ? Sachez qu’il existe de nombreux accessoires qui viendront changer votre façon de conduire et augmenter votre sécurité. C’est pourquoi nous avons trouvé 5 produits à moins de 50€ qui viendront améliorer votre expérience de conduite et votre confort.

  1. Le miroir à angle mort.
  • Le miroir à angle mort vous permettra en tant qu’automobiliste d’augmenter votre visibilité et ainsi de diminuer les risques d’accidents. L’utilisation est très simple. Il vous suffira de vous équiper d’un petit miroir à coller et de le disposer sur votre rétroviseur. Vos obtiendrez une vision parfaite de vos angles morts et vous n’aurez plus à craindre l’arrivée brutale sur la droite de motards effrénés. Le miroir à angle mort tend à devenir un indispensable de la conduite, notamment à cause de son faible prix (4€) et de son gain en sécurité pour vous et votre environnement.
  • La multiprise USB allume-cigare.

Parce que vous avez sans doute déjà connu les longs trajets en famille sans batterie sur votre téléphone car il n’y avait qu’une seule prise. C’est pourquoi, de nombreuses marques ont commercialisé des multiprises USB afin que chacun puisse à sa guise recharger son outil numérique sur la route. Le fonctionnement est une fois encore très simple, il vous suffit de la brancher directement sur votre allume-cigare. Comptez en moyenne 9 à 30€ pour ce produit en fonction du nombre de prises. Et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, nous vous rappelons que l’utilisation de votre téléphone au volant est formellement interdite.

  • La caméra de tableau de bord.

La caméra tableau de bord appelée « dashcam » vous permet de filmer vos trajets. Vous avez la possibilité de filmer et prendre en photo l’avant et parfois l’arrière du véhicule. Vous accrochez la caméra sous le rétroviseur intérieur de votre véhicule et paramétrez l’outil pour filmer en temps voulu. Deux possibilités : soit vous filmez uniquement en cas de collision, soit vous filmez vos trajets en continu. Cet outil vous permettra de témoigner auprès de votre assureur en cas d’accident. En plus d’être un outil dédié à maintenir votre sécurité, cette caméra pourra vous permettre d’enregistrer vos beaux souvenirs de vacances en famille ou entre amis. En effet, la caméra peut également filmer l’intérieur du véhicule en conservant son et image.

  • Le support aimanté.

Le support aimanté est l’un des premiers achats de beaucoup d’automobilistes. Le support aimanté n’est autre qu’un support pour téléphone se fixant au niveau au niveau des grilles de ventilation. Cet outil est très simple, il ne demande pas de manipulation à chaque utilisation car il n’a pas besoin d’être réglé et déréglé. Votre mobile sera retenu instantanément par l’aimant du support. La bonne maniabilité de l’objet lui ont permis de devenir un incontournable. Il vous permettra de naviguer et d’optimiser l’utilisation et la vue de votre GPS.

Vous pourrez trouver des supports aimantés à moins de 10€ mais pour un object de qualité il faudra compter en moyenne 20€.

  • Le localisateur d’objet

Très pratique pour les têtes en l’air, le localisateur d’objet vous permettra de savoir ou sont vos objets. Vous devez placer sur chacun de vos objet un émetteur. Quand vous pensez avoir perdu l’objet, vous pouvez activer le récepteur. L’émetteur enverra un son et des rayonnement lumineux afin d’attirer votre attention.

Comptez en moyenne 20€ pour ce gadget de tous les jours.

Le rôle du liquide de refroidissement

Très peu connu par de nombreux automobilistes, le circuit de refroidissement est responsable d’un grand nombre de pannes automobiles chaque année. Afin d’éviter des dépenses importantes liées aux réparations, il est important de veiller lors d’une révision à ce que le niveau de liquide soit toujours situé entre le seuil minimal et maximal du réservoir.

Comme vous pouvez le constater, la réputation du liquide n’est pas au niveau de son utilité. En effet, la voiture ne pourrait fonctionner efficacement sur le long terme si le liquide de refroidissement n’empêchait pas la surchauffe du moteur.

 

A quoi sert le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est le fondement du système de refroidissement permettant au moteur de conserver une température constante. Le liquide de refroidissement est donc essentiel pour réduire la surchauffe du moteur et garantir son bon fonctionnement et une longévité accrue.

Grâce à son ébullition à très haute température, le liquide va pouvoir maintenir le moteur à 100°C. Cela servira notamment à limiter la surchauffe lorsque le moteur monte dans les tours en été et servir d’antigel en hiver. Cette mission est essentielle au bon fonctionnement du véhicule puisque les différentes pièces mécaniques ne peuvent résister à de telles températures. Effectuez régulièrement une révision des pièces du véhicule. Outre cette mission, il permet de prévenir la corrosion mutuelle causée par l’échange d’électrons entre deux métaux différents.

Comme tout produit, le liquide de refroidissement n’est pas éternel. Ses additifs s’usent avec le temps, au risque de ne plus faire effet. Comme énoncé dans un article abordant le même sujet, il est primordial de mesurer la conductivité du liquide grâce à un multimètre. Dans le cas ou la mesure est élevée, il faudra effectuer une vidange.

On estime en moyenne que la vidange doit être effectué après 2 à 5 ans d’utilisation. Les variations de températures peuvent quant à elles altérer l’efficacité du liquide de refroidissement.

Conseil : Lors du changement de liquide, il est nécessaire d’utiliser les références qui sont homologuées par le constructeur automobile. En cas de doute lors de la vidange, effectuez un devis en ligne sur notre site citroen-valence.fr ou renseignez-vous auprès d’un professionnel apte à procéder à l’entretien du véhicule.

Comment fonctionne le circuit de refroidissement ?

Plusieurs éléments tels que le calorstat, les durites, le liquide de refroidissement, le radiateur, le radiateur de chauffage, la sonde de température et les ventilateurs composent le système de refroidissement de votre véhicule.

  1. Lors du réchauffement du moteur, le thermostat entre en activité en s’ouvrant pour permettre l’accès au système de refroidissement.
  2. Le radiateur aura pour but d’éliminer les calories apportées par le liquide de refroidissement.
  3. Ce radiateur refroidira également ce liquide grâce à l’air émanant du mouvement de la voiture.
  4. En cas d’insuffisance de la quantité d’air disponible pour refroidir le liquide, un ventilateur se mettra en état de marche pour prendre le relais.

èTous ces systèmes permettent au moteur de garder une température optimale pour fonctionner.

Afin de dispenser votre moteur de tout accident, faites une révision de votre système de refroidissement, changez-le ou effectuez un devis en ligne dès que le circuit présente des signes de faiblesse.

Pour réaliser cette démarche au meilleur prix, vous pouvez comparer tous les tarifs et demander des devis en ligne sur citroen-valence.fr.

De quoi est composé le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est une substance chimique composé d’additifs, de glycol et d’eau. L’assemblage de ces éléments occasionnera des caractéristiques avantageuses tels qu’une ébullition à partir de 100°C. Le moteur bénéficiera alors d’un température constante grâce au liquide de refroidissement. L’entretien du moteur sera alors moins important et moins onéreux.

Contrôler son balai d’essuie-glace

Le bon état des balais d’essuie-glace est primordial pour la sécurité de tous les automobilistes. De plus, le code de la route énonce que les automobilistes sont responsables du bon fonctionnement de leur véhicule.

C’est pour ça qu’un entretien assidu et régulier des balais est nécessaire. En effet, ce n’est pas uniquement lors de l’entretien et du contrôle technique qu’il faut apporter un regard critique sur l’état de vos balais d’essuie-glace. Un grand nombre de modèles de balais sont vendus avec des témoins d’usure. Ce témoin d’usure n’est autre qu’une languette noire qui jaunit au fil du temps.

Comment déceler l’usure d’un essuie-glace ?

Nous pouvons pronostiquer l’usure des balais d’essuis glace à travers deux types de révision.

1ère solution : La première alternative est des plus aisées. Comme énoncé précédemment, la plupart des essuie-glaces sont équipés d’un témoin d’usure. Il vous suffira donc de vérifier si la languette noire à changé de couleur pour devenir jaune. Vous pouvez également passer votre doigt sous le balai, vérifiez que le caoutchouc n’est ni déchiré, ni coupé, ni décollé. Ainsi, si vous constatez toute anomalie et que vous avez des questionnements par rapport à l’entretien de vos balais, réalisez un devis en ligne et effectué votre révision chez votre concessionnaire Citroën Valence.

2ème solution : Très facile également, vous n’aurez pas besoin de sortir du véhicule. Enclenchez tout simplement le mécanisme des essuie-glaces. Si vous constatez que l’essuyage de votre voiture laisse des doutes sur ses performances, c’est que le caoutchouc a probablement fait son temps.

D’autres signes d’usures tels que la présence de rayures et/ou de tâches sur une vitre (lunette arrière, pare-brise) ont leur importance et ne doivent pas être négligés. Un entretien assidu et un changement rapide vous permettra de ne pas abîmer davantage les glaces de votre véhicule.

Conseil : De manière générale, il est recommandé de changer vos balais actuels pour des nouveaux au moins une fois par an. Profitez de votre révision et vidange pour procéder au changement. Rapprochez-vous de nos experts Citroën ou effectuez un devis en ligne. Préférez changer les balais après la période hivernale, au cours de laquelle ils auraient pu s’abîmer.

Les précautions que vous prendrez vous permettrons en cas de pluie de vous garantir une bonne visibilité.

Quelques conseils pour conserver l’état de vos balais.

Nos experts mettent à votre dispositions leurs conseils pour vous aider et améliorer la longévité de vos balais d’essuie-glaces.

 

  • Garder votre pare-brise propre : Les saletés présentes sur le pare-brise abîmeront prématurément vos brosses d’essuie-glaces. Il est donc important de minimiser les saletés telles que les poussières, sables…

 

  • Empêcher la détérioration : Il vous faudra lutter contre les changements accrus de température car ces derniers réduisent considérablement la durée de vie des balais.

 

  • Retirer d’abord la glace et la neige avant de les utiliser : Le fonctionnement des essuie-glaces en présence d’une accumulation de glace ou de neige sur le pare-brise risque de fracturer ces derniers.

 

  • Protéger les essuie-glaces : L’exposition prolongée à la lumière du soleil, à la neige ou à la résine des arbres influence aussi négativement la durée de vie des brosses essuie-glace.

 

Quand changer l’embrayage de sa voiture ?

Au fil du temps, l’utilisation de votre voiture d’occasion et de votre voiture neuve conduit à l’usure de votre embrayage. N’attendez pas la panne pour changer votre embrayage de votre voiture Citroën. Nous vous conseillons d’effectuer des entretiens réguliers de votre véhicule dans votre garage Citroën. Le kit d’embrayage permet la transmission et le découpage de la puissance à destination de la boite d’embrayage. En général, la durée de vie d’un de ces kits est au minimum de 150 000km et maximum 200 000km. Cette durée de vie varie en fonction de vos habitudes de conduite et des pièces du véhicule. Si vous conduisez en ville et que vous êtes beaucoup confrontez aux changements de vitesses, l’embrayage de votre voiture Citroën s’usera plus rapidement.

Quels sont les signes à prendre en compte ?

Certains signes peuvent vous alerter sur le mauvais fonctionnement du kit d’embrayage de votre voiture Citroën.

  • Il se peut que vous ressentiez qu’il est difficile d’utiliser votre embrayage, c’est-à-dire qu’il est difficilement actionnable, que la pédale est molle ou dure.
  • Si votre embrayage patine au démarrage, n’attendez pas la panne et amenez-là en entretien au plus vite chez votre concessionnaire Citroën Valence. Un véhicule qui patine entraîne l’usure du moteur puisque ce dernier monte dans les tours tout en étant immobilisé.
  • Un bruit de frottement peut également démontrer une usure de l’embrayage de votre voiture neuve ou voiture d’occasion.
  • Difficultés liées au passage des rapports au niveau de la boîte de vitesses, notamment en températures hivernales.

 

Pour avoir la certitude que vous kit est endommagé, vous pouvez effectuer la révision de votre propre véhicule. Pour procéder, il faudra serrer le frein et enclencher la troisième vitesse. En théorie, votre véhicule est censé caler. Si ce dernier ne cale pas alors le kit d’embrayage est jugé inefficace. Dans tous les cas, il sera obligatoire de changer le kit, que cela soit pour votre sécurité et celle des autres usagers mais également le bon état de marche de votre voiture neuve ou voiture d’occasion. Seul un professionnel est apte à effectuer ce changement. Vous pourrez effectuer un devis en ligne sur le site citroen-valence.fr et prendre rendez-vous chez votre concessionnaire.

Le volant moteur doit-il obligatoirement être changé en même temps que le kit d’embrayage ?

Il est préconisé lors de chaque révision d’effectuer le changement de votre volant moteur en même temps que le changement de votre kit d’embrayage. Ce changement peut se faire peut importe la pièce défectueuse puisque l’usure de ces deux pièces est simultanée.

Nos experts Citroën vous conseils de changer lors de chaque révision de changer : le kit d’embrayage et la butée d’embrayage, l’huile de boîte de vitesses, ainsi que le volant moteur.

Combien vont me coûter les réparations ?

La révision de votre kit d’embrayage est un coût conséquent pour vos finances. En effet, le travail à accomplir est important et vous devrez prévoir plus de 500€ pour remplacer le kit.

Les frais liés à ce changement varieront en fonction de la taille de votre véhicule. En effet, le coût sera moins élevé pour une voiture citadine que pour un SUV ou une berline puisque la quantité de travail sera moins grande.

Pour ne pas arriver à une situation d’immobilisation du véhicule, l’idéal est d’effectuer un entretien régulier de votre véhicule mais également d’adopter une conduite plus souple pour préserver la durée de vie du kit.

Conseils pour adapter sa conduite en hiver

Suivez nos conseils pour rouler en toute sécurité, qu’il y ait de la pluie, de la neige ou du verglas. N’hésitez pas à équiper votre véhicule de 4 pneus hivers et de procéder à une révision du véhicule en amont de l’arrivée des températures hivernales.

Voici les conseils à adopter pour une conduite sécuritaire en période hivernale :

  1. Anticiper les risques en regardant l’état des routes et la météo

En fonction de la météo énoncée, assurez-vous de bien équiper votre véhicule ou alors de reporter votre déplacement.

  1. Vérification de la pression des 4 pneus

Avant un long trajet, vérifiez la pression de vos pneus 4 saisons ou pneus hiver lorsque votre véhicule est à froid. En effet, la température extérieure fait varier la pression des 4 pneus. La pression est d’autant plus faible que les températures sont basses. Outre la pression, il vous fera effectuer une révision de l’état des pneus.

  1. Prendre ses précautions en augmentant la distance de sécurité

En cette période, il vous faudra plus de temps pour freiner ou vous arrêter si la chaussée sur laquelle vous circulez est glissante ou que la visibilité est réduite à cause du brouillard ou de neige. On estime que la route mouillée est 2 fois moins glissante qu’une route verglacée.

  1. Adaptez votre conduite sur une chaussée verglacée

Nous savons qu’en période hivernale, les risques de dérapage ou versement sont plus importants. C’est pour cela que nous vous conseillons de rouler plus lentement afin de limiter les dégâts. Mettre plus d’espace vous permettra d’éviter les freinages brusques.

  1. Conduite sous la neige

Indispensable voire obligatoire, les chaussettes et chaînes sont des équipements qui vous permettrons de contrer les difficultés de la neige et de suréquiper vos pneus hiver ou pneus 4 saisons. Ayez toujours en tête que lorsque vous freinez, il faut avoir le pied léger sur la pédale de frein. Pour cela ne conduisez jamais avec des grosses chaussures. Gardez en tête que l’utilisation de chaînes modifiera votre conduite. Les experts vous conseillent donc de ne pas dépasser une vitesse de 50km/h.

  1.  Une grande sécurité en voyant et en étant vu.

La visibilité est réduite par de potentielles chutes de neige et du brouillard. Avant de prendre la route, un dégivrage complet et nécessaire. Il vous faudra ensuite faire une révision de vos éclairages, de l’état de vos balais d’essuie-glace et du niveau de liquide lave-glace antigel. Sur la route, nous vous conseillons de rouler avec vos feux de brouillard avant et arrière. Un moyen mnémotechnique vous permettra d’optimiser leur utilisation :

  • On pense à BNP pour les feux avant, c’est-à-dire qu’on utilise les feux de brouillard avant en cas de brouillard, neige et pluie.
  • En revanche, pour les feux arrière, on pense à BN et on n’utilise les feux de brouillards qu’en cas de brouillard et de neige.

Une aération continue vous permettra de limiter la buée.

  1. Prévoir pour une conduite sécuritaire

Outre les pneus hiver, certains accessoires vous seront nécessaires en cas d’imprévu : ampoules de rechange, chiffon pour vitres embuées, lampe de poche, phares souillés, raclette pour pare-brise givré et de quoi subvenir à vos besoins : bouteille d’eau, nourriture.

  1. Privilégiez les pneus hiver

Lorsque les températures avoisinent ou sont inférieures à 7°C, nos experts vous conseillent d’utiliser des pneus hiver. Leurs sculptures plus profondes et leur gomme plus tendre améliorent l’adhérence à l’avant et à l’arrière du véhicule.

Il est donc impératif d’équiper vos voitures avec les 4 pneus hiver ou les 4 pneus saisons afin que le niveau d’adhérence soit similaire à l’avant et à l’arrière.

Plusieurs entreprises commercialisent des pneus à clous ou à crampons. Néanmoins, la vitesse maximale de ces voitures et de 90 km/h.

  1. Tester les éléments sensibles au froid

Certains éléments comme la batterie, le système d’allumage et d’alimentation sont sensibles au froid. Il convient donc d’effectuer une révision et de les tester avant de prendre la route. L’effet du givre peut être néfaste pour la qualité du liquide lave-glace antigel mais également sur son niveau.

  1. Ne jamais dépasser un engin de service hivernal en action

Pour tous les automobilistes circulant en montagne, sachez que le dépassement d’un engin de service hivernal en action est interdit.

 

Comment protéger sa voiture contre la neige et le froid ?

Les températures hivernales peuvent mettre à mal le bon fonctionnement de votre voiture. Vous devez être plusieurs à avoir constaté que vos pare-brise et serrures sont gelés, que votre batterie est à plat. Nous vous donnerons quelques astuces afin que vous puissiez préserver le bon fonctionnement de votre véhicule, même en cette période difficile.

Ces conseils vous permettront également de réduire votre facture et de faciliter la prise en main de votre auto le matin. A l’arrivée des moments de froid, pensez à acheter un liquide de refroidissement et du liquide lave glace. Pour que ces fluides ne gèlent pas, utilisez des produits antigel.

Voici quelques précautions :

  • Recouvrir son pare-brise avec un carton pour éviter la formation de givre

En hiver, votre pare-brise est souvent mis à rude épreuve à cause du givre ou de neige. Pour vous éviter d’avoir à dégivrer le pare-brise tous les matins, il est possible de protéger les vitres et le pare-brise avec :

  • Carton (A éviter en cas de pluie)
  • Du papier journal
  • Une bâche plastique sur l’ensemble de la voiture.
  • Application d’alcool à 90° sur le pare-brise à l’aide d’un chiffon. Procédez à cette pratique au plus 3 fois par semaine. Prenez grade, en aucun cas il vous faut verser de l’eau chaude sur les vitres. Cela risquerait de fortement fragiliser ces dernières.
  • Protection des serrures grâce au collage d’un ruban adhésif
  • Protection des rétroviseurs avec un sac plastique
  • Protection des joints

En hiver, protéger vos joints devient essentiel pour maintenir le bon fonctionnement de votre voiture. En effet, les joints se craquent et se rétractent face à des basses températures. Pour cela, appliquez du silicone ou du talc au niveau des joints des portes pour qu’ils ne gèlent pas.

  • Essuie-glaces :

Si vos essuie-glaces sont recouverts de neige, munissez vous d’une balayette pour dégager votre pare-brise. Le poids de la neige risquerait de les tordre. Pour maintenir les capacités de ces appareils, mouillez les essuie-glaces avec du vinaigre blanc.

  • Prenez soin de vos freins, au risque que les plaquettes se collent.

Pour ne pas bloquer les plaquettes, pour une boite auto mettez la position « P » ou enclenchez un rapport en desserrant le frein à main et mettant une cale.

  • Recouvrir le moteur d’une couverture.

Si vous êtes dans l’obligation de garer votre voiture à l’extérieur, vous aurez sans doute besoin d’une couverture électrique ou d’un chauffe-bloc pour le moteur. Cela permettra également d’éviter que le carburant ne gèle. Cette méthode permettra de réchauffer l’huile et contrer les performances médiocres, voire les échecs au démarrage.

  • Préservez votre batterie :

En hiver, vous sollicitez constamment la batterie de voiture, que cela soit pour allumer les phares, dégivrer les vitres, chauffer l’habitacle. En amont de cette période, nous vous conseillons de vérifier le niveau de chargement de la batterie.

  • Protéger votre carrosserie :

Le salage des routes est extrêmement corrosif et pourrait mettre à mal la peinture du véhicule. Pour les véhicules à carrosserie intacte, ce phénomène n’est que guère impactant. En revanche, pour celles qui présentent des imperfections, le risque de corrosion est important.

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Verser de l’eau chaude sur le pare-brise pour le dégivrer est à éviter. Le choc thermique engendré risquerait de le fissurer.
  • Il ne faut pas donner de coups d’accélérateur, les régimes fiables sont à privilégier.

Les accessoires à avoir dans son véhicule

Certains accessoires viendront faciliter l’entretien journalier de votre voiture :

  • Câble de démarrage
  • Chiffon pour essuyer la buée
  • Gants épais
  • Dégivrant liquide à pulvériser
  • Booster de démarrage
  • Raclette dégivrante
Comment monter ses chaines neige ?

Malgré les nombreux efforts qu’on fait les constructeurs, l’installation des chaînes peut souvent devenir synonyme de problème.

Les experts de votre garage Citroën vous expliqueront comment monter vos chaines pour que cela devienne un jeu d‘enfant.

Pour cela il faudra équiper votre véhicule neuf ou véhicule d’occasion d’un kit de chaînes mais également d’une paire de gants.

Ce qu’il faut faire avant de mettre des chaînes :

  • Effectuez une révision de l’installation de vos chaînes avant de prendre la route. Cela pourrait vous permettre d’éviter tout désagrément sur place.
  • Lorsque les conditions climatiques le permettent, ôtez vos chaînes pour ne pas abimer votre véhicule ni le kit de chaînes.
  • Conseil entretien: Après utilisation, nous vous conseillons de plonger les chaînes dans l’eau chaude pour éviter leur oxydation. Assurez-vous avant chaque sortie en montagne que ces dernières soient en bon état et qu’il n’y ait pas de rupture entre les maillons.

 

Toutes les roues doivent être équipées ?

Votre concessionnaire automobile vous conseille d’installer le kit sur les roues avant également appelées roues motrices. Même si vous avez des pneus 4 saisons ou pneus hiver, l’installation de chaîne sera nécessaire. En revanche, pour des véhicules tels que des camping-cars ou des 4×4, soyez prudent et équipez toutes les roues afin d’éviter quelconques pertes d’adhérence.

Méfiez-vous, les tailles de roues des véhicules sont différentes donc les chaînes seront-elles aussi différentes. N’hésitez pas à vous rapprochez-vous d’un de vos conseillers Citroën lors d’un entretien ou de la révision de votre véhicule pour toutes informations complémentaires.

Les étapes pour l’installation :

Pour votre sécurité, nos conseillers Citroën vous préconisent d’effectuer l’installation hors de chaussée et si possible sur un terrain plat et un gilet réfléchissant. Prenez garde enclencher le frein à main. Consultez également votre expert chez votre concessionnaire Citroën pour trouver les chaînes qui conviennent à vos besoins mais également à votre voiture neuve et/ voiture d’occasion.

 

  1. Dans un premier temps, mettez vos chaînes à plat sur le sol, avec la partie en acier vers le bas et le tube rigide vers le haut. La face cramponnée doit être en direction de la route.
  2. Ensuite, il faut faire avancer votre véhicule pour installer vos chaînes.
  3. Une fois le véhicule immobilisé, joignez les deux bouts des chaînes et laissez un flottement de 5 cm.
  4. Il vous faudra ensuite fixer les crochets afin de former une croix.
  5. Pour finir, utilisez un tendeur pour resserrer les chaînes.
  6. Nos experts Citroën vous conseillent de vérifier si les chaînes sont bien installées sur votre véhicule neuf ou votre véhicule d’occasion. Pour cela, roulez lentement sur une courte distance.

Vos experts Citroën Valence tiennent à vous rappeler qu’il est interdit de dépasser les 50 km/h. Pour maximiser le bon état de votre voiture neuve ou voiture d’occasion, il est préférable d’ôter les chaînes de votre véhicule avant un stationnement long.

Que faire en cas de panne de batterie ? (Vidange, entretien, climatisation, révision)

Vous avez laissé votre poste de radio trop longtemps allumé ? Oublié d’éteindre votre système de climatisation après l’arrêt du moteur ? Ou peut-être oublié d’éteindre vos phares ? Il se peut que la batterie de votre voiture neuve ou voiture d’occasion soit désormais à plat. Nos experts Citroën vont vous expliquer dans cet article comment résoudre ce petit problème.

Solution 1 : Si vous possédez des câbles dans votre voiture neuve ou voiture d’occasion et qu’un autre véhicule est à proximité.

Cette méthode est l’une des plus familières. En effet, même si celle-ci nécessite la mobilisation de deux véhicules, elle est très efficace.

Les étapes à suivre sont les suivantes :

  • Positionnez le deuxième véhicule au plus près de votre voiture d’occasion ou voiture neuve. Vous pouvez les positionner soit côte à côte soit face-à-face.

 

  • Placez votre boîte de vitesses en point d’arrêt. Pour des véhicules à boite automatique, mettez-vous en position parking, Pour un véhicule manuel, positionnez-vous en point mort et serrez le frein à main.

 

  • Ensuite, munissez-vous de vos câbles de démarrage et vérifiez que les pinces en métal ne se touchent pas. Assurez-vous de toujours avoir des câbles de démarrage dans le coffre de votre voiture neuve ou voiture d’occasion.

 

  • Ouvrez les capots des deux véhicules, puis vérifiez que le voltage des deux voitures soit le même. Attention ! Si la batterie hors service est endommagée par une fissure ou une fuite, il faudra impérativement la remplacer pour maintenir votre sécurité. Renseignez-vous auprès de votre concessionnaire Citroën Valence pour effectuer un devis en ligne ou lors de l’entretien, révision de votre véhicule.

 

  • Après avoir retiré les protections des bornes, joignez aux bornes positives les deux pinces rouges des deux batteries.
  • En revanche, sur la batterie qui fonctionne, il vous faudra positionner une pince noire sur la borne négative. Concernant l’autre pince, connectez-la sur une surface métallique de la voiture n’ayant plus de batterie (ex : boulon, écrou…). Pour que cela fonctionne, il faut impérativement que la surface de votre voiture neuve ou voiture d’occasion soit vierge et non peinte.

 

  • Démarrez la voiture qui n’est pas en panne et attendez jusqu’à 2 minutes. Une fois ce temps écoulé, tentez de démarrer le véhicule en panne.
  • Une fois que les deux véhicules ont le contact allumé, laissez le moteur tourner durant quelques minutes.
  • Laissez allumé le moteur de la voiture initialement en panne et retirez les câbles en commençant par ceux de couleur noir. Veillez à éviter un contact entre ceux-ci.
  • Continuez à faire fonctionner le moteur environ un quart d’heure puis recommencez à conduire pour que la batterie se recharge.

Solution 2 : Vous possédez une station de démarrage au sein de votre voiture neuve ou voiture d’occasion

Malgré sa très forte utilité lors d’une panne de batterie, le démarreur de batterie portable est très peu présent dans les voitures neuves et voitures d’occasion. Parlez-en avec votre conseiller Citroën lors de l’entretien et de la révision.

Equipé lui-même d’une batterie, le démarreur portable à besoin d’une révision tous les 2 mois. En effet, ce dernier fait l’objet d’une recharge régulière, tous les 2 mois. Si un entretien régulier de cet appareil n’est pas mis en place, sa présence dans l’habitacle est peu utile voire inutile.

L’utilisation de cet appareil est très simple. Une fois que tous les feux sont verts, cela signifie que la batterie est rechargée. Il vous suffira donc de brancher l’appareil sur les bornes de la batterie de votre véhicule neuf et véhicule d’occasion.

Solution 3 : Vous n’avez aucun matériel dans votre coffre de voiture.

Prenez garde, vous ne pourrait exercer cette solution seul. En effet, il vous faudra l’aide de 2 à 3 personnes qui vous aideront à pousser votre voiture neuve ou voiture d’occasion.

Cette méthode se déroule en 3 étapes :

  1. Préalablement au déplacement de votre véhicule, il faut que vous enclenchiez la seconde 2nd et maintenez votre pied sur l’embrayage.
  2. Tout en gardant la pédale d’embrayage enfoncée, enlevez le frein à main puis demandez aux personnes de déplacer votre voiture neuve ou voiture d’occasion.
  3. Dès que les 10 km/h sont atteints, démarrez votre véhicule en lâchant la pédale d’embrayage et en appuyant sur l’accélérateur. Le moteur est censé fonctionner à nouveau mais si cela ne marche pas dès le premier essai, ne vous découragez pas car l’opération doit parfois être répétée plusieurs fois.
Que faire si ma voiture ne démarre pas ?

L’une des pannes les plus courante est le non-démarrage du véhicule. Avant de trop vite remettre en cause l’état de marche de votre batterie, prenez en compte les conseils ci-dessous avant d’appeler votre concessionnaire Citroën Valence pour procéder à la révision de votre véhicule neuf ou véhicule d’occasion.

  • Les voyants du tableau de bord sont allumés mais il n’y a pas de son ?

L’erreur provient très certainement d’un faux contact de la part du démarreur. Pour en être certain, tapotez dessus afin d’éliminer le charbon coller en surface et ainsi permettre le passage du courant.

Il y a deux types de pannes du démarreur :

  • Non connexion du démarreur et du volant moteur :
  • Connecteurs du démarreur sont joints :

 

Si après plusieurs tentatives de déplacements du véhicule, ce dernier ne démarre toujours pas, il faudra sans doute changer le démarreur. Pour cela, vous pouvez dès à présent amener votre voiture en entretien chez votre concessionnaire Citroën Valence ou effectuer un devis en ligne sur notre site internet citroën-valence.fr.

  • Moteur ne démarre pas après le clic du mouvement de la clé ?

Lorsque vous êtes face à cette situation, c’est très souvent le travail de la batterie de votre voiture neuve ou voiture d’occasion qui est remis en cause. Cette dernière n’émettrait alors pas suffisamment d’énergie pour démarrer le moteur. Dans ce cas, un voyant devrait apparaître sur le tableau de bord e votre véhicule.

Pour vérifier que le problème provienne de la batterie : essayez d’allumer le système de climatisation ou vos phares. Si ces manipulations s’avèrent infructueuses, vous devrez changer votre batterie ou la recharger avec un équipement adapté. En revanche, après avoir démarré votre voiture neuve ou voiture d’occasion, votre alternateur rechargera votre batterie lorsque vous êtes en mouvement. Pour redémarrer votre voiture, c’est très simple. Il faudra utiliser des câbles de démarrage ou utiliser un booster de batterie pour redémarrer le véhicule.

Pour tout renseignement, contactez votre concessionnaire Citroën Valence ou effectuez un devis en ligne à votre convenance.

  • Le moteur ne démarre pas malgré un démarrage normal ?

 

Dans ce cas-là, privilégiez l’hypothèse de la panne de carburant. Dans la plupart des cas, il vous suffira de vous rendre dans la station-service la plus proche pour réalimenter votre voiture d’occasion ou voiture neuve.

En revanche, la pompe à carburant peut aussi être le bouc émissaire. Vous devrez donc faire appel aux experts de la concession Citroën Valence pour effectuer l’entretien et les réparations nécessaires au remplacement de la pièce.

Il en va de même si vous avez par le passé commis une erreur de carburant, en mettant du diesel à la place de l’essence ou inversement. Il faudra encore une fois effectuer un devis en ligne pour quantifier le prix des réparations.

  • Mon antidémarrage est-il désactivé ?

Si votre voiture à moins de 20 ans, elle est très probablement équipée d’un système d’antidémarrage pour réduire les risques de vol. Vous pourrez essayer de redémarrer le véhicule neuve ou voiture d’occasion. Si elle ne redémarre pas alors il faudra prendre contact avec un professionnel. Ce dernier reprogrammera votre clé pour pallier le problème.

Pour éviter les désagréments énoncés précédemment, il est conseillé d’effectuer un entretien régulier de votre véhicule. N’oubliez pas d’effectuer une vidange tous les 10 000km sans oublier la révision. Vous pourrez également effectuer un devis en ligne sur le site de votre concessionnaire Citroën automobile afin de mesurer les dépenses liées à la vidange et la révision de votre véhicule.

Pneus neige, chaînes, chaussettes, que choisir ?

À l’arrivée de l’hiver, les températures se détériorent et passent en dessous de 0 ° C. Il est fréquent que des flocons de neige commencent à tomber, et l’utilisation de pneus hiver peut parfois être insuffisante.

Afin de rouler en toute sécurité sur les routes enneigées, votre voiture neuve ou voiture d’occasion doit être muni d’un équipement spécifique : chaînes à neige, chaussettes d’hiver ou pneus hiver. Concentrez-vous sur ces deux équipements.

Que vous partiez pour un week-end, pour deux semaines, au ski ou ailleurs, les chaînes à neige ou les chaussettes doivent faire partie de votre trajet ! L’équipement est une chose, mais quel choix faut-il faire entre des chaussettes, des chaînes ou des pneus hiver ? Les conseillers experts de votre concession Citroën Valence de répondront au plus simplement à cette question.

  • CHAINES A NEIGE

Les chaînes à neige sont des dispositifs antidérapants pouvant être accrochés aux pneus de votre voiture neuve ou voiture d’occasion. Vos conditions de conduite seront maintenues sur les routes enneigées. Votre garage Citroën Valence vous recommande d’utiliser des chaînes à neige sur les routes de montagne, sur les routes de campagne sinueuses et sur les routes avec des pentes de plus de 5%. Vous pourrez trouver la solution de sécurité qui vous convient lors de votre entretien, vidange ou révision.

Les chaînes s’adaptent à tous les modèles de voiture. Il en existe pour tous les budgets mais aussi pour toutes les tailles de pneus.

  • Les chaînes métalliques sont les plus courantes. Elles sont extrêmement résistantes et se déclinent en deux modèles :
  • Premièrement : les chaînes à force de tension manuelle.
  • Deuxièmement, il y a les chaînes à tension automatique.

Les chaînes métalliques sont très efficaces sur les routes verglacées et enneigées. En revanche, si le pilote ne s’est pas exercé plusieurs fois auparavant, leur installation peut s’avérer fastidieuse.

  • Les chaînes textiles ou «de remplacement »

Celles-ci fonctionnent de la même manière que les chaînes métalliques, sauf qu’elles sont en polyester ultra-résistant.

Ces chaînes sont plus simples d’utilisation et amélioreront considérablement votre confort. En effet, vous ressentirez une nette diminution des vibrations voire une disparition totale.

  • Les chaînes frontales ou « araignées ».

Ces chaînes sont en forme d’araignée avec des pointes et des griffes. Elles sont les moins répandues sur le marché puisqu’elles sont les plus chères. Vous bénéficierez alors d’un confort de conduite incomparable et d’une adhérence maximale sur les routes verglacées et enneigées.

Quant au prix, il varie en fonction de la paire de chaîne à neige. Cela dépend du modèle de votre voiture neuve ou d’occasion mais également du modèle des chaînes. La différence de prix est importante. 400€ en moyenne pour es chaines métalliques, 100€ pour des chaînes en textile et 500€ pour des chaines frontales dites chaînes haut de gamme.

Renseignez votre auprès de votre concessionnaire Citroën Valence pour équiper votre voiture neuve ou voiture d’occasion avec des produits de qualité. 

Pourquoi optez pour des chaînes ?

Si vous avez l’habitude roulez sur des routes fortement enneigées et verglacées, privilégiez les chaines pour maximiser votre adhérence à la route. Idéal en cas de situation extrêmes, ce dispositif offre une longue longévité et une sécurité maximale.

En revanche, le montage de ce système est parfois compliqué. Certaines vibrations se feront ressentir et vous obligeront à rouer à une vitesse inférieure à 30km/h. avec des chaînes, vous risquerez d’endommager vos jantes.

  • CHAUSETTES

Les chaussettes à neige s’utilisent comme des housses que l’on fixe aux pneus de sa voiture neuve ou de sa voiture d’occasion. Composées de fibres polyester, elles vous permettront d’absorber l’eau s’infiltrant entre la neige et le pneu. Vous améliorerez ainsi votre tenue sur la route.

Les chaussettes seront réservées à un usage occasionnel lorsque l’enneigement est léger, dans un contexte urbain par exemple. Leur prix d’achat varie entre 20€ et 120€ en fonction de la marque.

Pourquoi utiliser des chaussettes ?

L’utilisation de chaussettes vous sera simple, rapide et peu couteuse. Votre confort de conduite sera amélioré grâce à l’absence de vibrations et le silence de roulement. Votre adhérence à la route sera elle aussi renforcée en vous laissant la possibilité de rouler à 50km. Attention, ce dispositif n’est adapté que pour une utilisation occasionnelle sur un terrain faiblement enneigé. La durée de vie de ce dispositif est plus faible que celui de chaînes. Elles seront peu efficaces sur les pentes supérieures à 5% et le verglas.

  • PNEUS HIVER

Pour une conduite en toute sécurité à l’arrivée des conditions hivernales, les pneus hiver sont très fortement recommandés. En effet, adapté aux conditions climatiques, les pneus hiver montrerons leur efficacité sur la neige fraîche. Les pneus hiver ne sont en revanche pas adaptés à des chutes de neige trop importante. L’utilisation d’une bonne paire de chaîne sera l’unique moyen de combler vos besoins de mobilité en montagne.

Bien entretenir votre climatisation auto

Dans cet article, nous vous présenterons comment procéder à l’entretien de votre système de climatisation afin de le maintenir en état de fonctionner. La climatisation fait partie intégrante du confort de votre voiture neuve ou voiture d’occasion. Souvent mis de coté en période hivernale, c’est à l’arrivée des beaux jours que vous risquez d’être confronté à des signes de fatigue de votre climatisation. Pour éviter cela, nos conseillers experts Citroën Valence vous recommande d’effectuer un entretien et une révision régulière de votre système de climatisation.

Néanmoins, un entretien régulier de votre climatisation vous permettra de minimiser les frais d’entretien. Pour cela, votre garage Citroën Valence vous conseille de mettre en marche votre climatisation au moins 10 min tous les 15 jours. En hiver, la climatisation sert à désembuer le pare-brise, détruire les bactéries et poussières présentes dans l’habitacle.

Comment entretenir le système de climatisation de votre voiture neuve ou voiture d’occasion ?

Une fois par an, vous devez procéder à l’entretien de climatisation en contrôlant son efficacité. Vous devrez également changer le filtre d’habitacle de votre système de climatisation.

  • De plus, tous les 2 ans, il vous est conseillé de recharger votre climatisation auprès de votre garage Citroën Valence. Vous pouvez effectuer un devis en ligne et prendre rendez-vous directement sur le site internet de la concession Citroën Valence.


Quand recharger votre climatisation ?

Un entretien irrégulier ou mal fait peut induire une panne du compresseur. Cette panne risque de vous coûter très cher. Voici cinq signes préventifs qui viendront vous alerter en cas de problème liés à votre système de climatisation :

  • Vous ressentez une diminution de l’efficacité de votre climatisation : refroidissement lent, mauvais refroidissement. Le problème peut être dû à plusieurs pièces défectueuses telles que :
  • Condenseur bouché
  • Compresseur hors service
  • Un détendeur déficient
  • Un filtre d’habitacle colmaté
  • Un manque de réfrigérant
  • Bruit métallique anormal en provenance du système de climatisation du véhicule neuf ou véhicule d’occasion. Cela signifie que votre compresseur est en fin de vie.
  • Une odeur anormale embaume l’habitacle de votre véhicule au niveau du système d’aération.
  • Le passager du véhicule hybride, électrique ou thermique peut percevoir une fuite d’eau au niveau de ses pieds.
  • Pour finir, il se peut que de la buée se forme au niveau de votre pare-brise. Cela est probablement dû à un mauvais fonctionnement du déshydrateur.

Beaucoup d’entre vous néglige l’entretien de votre climatisation par manque de connaissances. Cette habitude peut s’avérer très néfaste pour votre véhicule neuf ou votre véhicule d’occasion surtout lorsque ce dernier prend de l’âge. Les pièces du circuit de climatisation peuvent casser et engendrer une facture conséquente. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des experts conseillers Citroën de votre concession Citroën Valence.

Nous vous rappelons que tous nos experts Citroën Valence sont à votre service pour effectuer l’entretien de votre climatisation auto.

Alors faites vérifier votre climatisation dès maintenant pour éviter toute mauvaise surprise durant l’été. Vous pouvez consulter nos prix en effectuant un devis en ligne directement sur notre site internet.

Tout savoir sur les plaquettes de freins

Les plaquettes de freins sont un élément indispensable au mécanisme de freinage d’une voiture. Elles sont considérées comme des pièces d’usure car à chaque freinage cela entraine l’usure des plaquettes. Il est donc indispensable de vérifier et faire contrôler ses plaquettes de freins car elles garantissent un freinage optimal en étant en bonne état.

Des plaquettes usées amènent à une non-maitrise des distances de sécurité et de freinage avec les autres véhicules ou piétons.

Le mécanisme de freinage entraine le frottement des plaquettes de freins contre le disque de frein et ainsi la garniture des plaquettes de freins se consument et ainsi provoquant le freinage du véhicule.

Quand changer ses plaquettes de freins ? 

Il existe des signes d’usure :

  • Voyant des freins allumés
  • Des bruits,
  • Une odeur lorsque vous freinez
  • Des vibrations,
  • Pédale de freinage dure ou molle
  • Des distances de freinage plus longue que d’ordinaire.

Si vous rencontrez l’un de ces signes, prenez rendez-vous dans votre garage pour effectuer un contrôle.

La durée d’utilisation de vos plaquettes de frein dépendra de votre style de conduite, des routes que vous empruntez et du niveau d’utilisation de votre véhicule.

Comment vérifier l’usure de mes plaquettes de freins ?

La première solution : vous pourrez vérifier l’usure de vos plaquettes de freins si votre voiture possède des témoins d’usure. Ils permettent de déclencher le voyant de freinage sur le tableau de bord de votre voiture, ce qui est plutôt pratique !

La deuxième solution : démontez la roue pour accéder aux plaquettes de freins (il y a 2 plaquettes de freins par roues à droite et à gauche). Ainsi vous pouvez vérifier l’épaisseur des plaquettes, elles ne doivent pas être inférieur à 3 ou 4 millimètres à l’avant et de 2 ou 3 millimètres à l’arrière du fait que celles-ci sont moins épaisses à l’arrière.

Permis de conduire, comment ça se passe ?

Vous avez eu votre code de la route ? Vous avez réalisé un minimum de 20 heures de conduite ? Vous vous sentez prêt ? Il faudra alors vous présenter à l’examen du permis de conduire ! Voici le déroulement de l’examen du permis de conduire.

  • Les différents aspects qui seront évalués :

Les différentes compétences qui seront évaluées le jour J, sont les mêmes que celles développées lors de la formation au permis de conduire à savoir :

  • Le respect du code de la route;
  • La connaissance du véhicule en intégralité et la capacité à apercevoir les éventuels défauts techniques;
  • La maîtrise des différentes commandes ainsi que la manipulation du véhicule;
  • La capacité à installer la sécurité et celles des autres usagers;
  • La connaissance des aspects simples des gestes de premiers secours;
  • La capacité à utiliser son véhicule tout en respectant l’environnement, en étant courtois et attentif avec les autres usagers.

 

  • La notation ainsi que les erreurs éliminatoires :

Lors de l’examen du permis de conduire, un « inspecteur » agréé par la préfecture sera présent avec vous dans la voiture ainsi que votre formateur ou accompagnateur.

De plus, vous serez noté sur un total de 31 points classés sur une grille d’évaluation. Dès lors, il vous faudra un minimum de 20 points pour prétendre avoir réussi l’épreuve du permis de conduire.

Bien entendu, vous ne devez surtout pas faire d’erreur éliminatoire, comme emprunter une voie en sens interdit, dépasser un feu rouge, etc. Malheureusement, si cela était amené à se passer, vous devriez repasser votre permis de conduire.

  • Le déroulement et la durée :

Les documents que vous devrez présenter le jour de l’examen sont votre convocation, ainsi que tous les documents notifiés dessus, essentiellement votre pièce d’identité. Ces documents feront l’objet d’une vérification de la part de l’inspecteur. En effet, sans ces documents vous vous verrez être refusé du passage de l’examen.

La durée de l’examen est de 32 minutes :

  • Installation dans le poste de conduite: mises en place des différents réglages pour une bonne installation ;
  • Test de conduite: réaliser un itinéraire de 25 minutes environ en suivant les instructions de l’inspecteur ;
  • Trois questions: elles concernent les vérifications extérieures et intérieures, ainsi que les premiers secours ;
  • Deux manœuvres: il vous faudra maîtriser la marche arrière, les différents stationnements ainsi que le freinage du véhicule.

Maintenant, patientez avant de recevoir le résultat ! Vous pourrez après 48 heures consulter votre résultat par le biais d’Internet.

Comment utiliser les câbles de démarrage ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une batterie ne pose pas de problème jusqu’à ce qu’elle soit vide. Il est donc essentiel d’acquérir des câbles de démarrage et de savoir comment les utiliser en cas de panne de batterie, ce qui permettra d’obtenir le résultat voulu sans abîmer l’un des composants électriques du véhicule.

 

  • Pour utiliser des câbles de démarrage et recharger la batterie de votre voiture :

En premier lieu, placer un véhicule avec la batterie en état de marche face au véhicule en panne, ou à côté en sens inverse.

  • Coupez le moteur de la voiture avec la batterie en état de marche avec le frein de stationnement ;

 

  • Ouvrez les capots des deux voitures et repérez leurs batteries respectives. Si les batteries disposent de capuchons en plastique, enlevez-les pour exposer leurs bornes métalliques ;
  • Nettoyez toute trace de saleté sur les bornes ;
  • Repérez les signes (+) /positif et (-) /négatif. Le marquage positif peut être rouge, mais ce n’est pas toujours présenté comme tel ;
  • Munissez-vous des câbles de démarrage et connectez l’une des pinces rouges à la borne positive (+) de la batterie inutilisable. Fixez l’extrémité correspondante du même câble à la borne positive (+) de la batterie qui fonctionne ;
  • Connectez l’une des pinces noires à la borne négative (-) de la batterie qui fonctionne. A l’inverse de relier l’autre extrémité du câble à la borne négative de la batterie à plat, fixez-la sur une surface métallique nue placée sur le moteur de la voiture, comme un boulon ou une vis.

 

  • Démarrez le moteur des deux voitures :

En deuxième lieu, démarrez dans un premier temps le moteur de la voiture avec la batterie en fonctionnement et laissez-le tourner quelques minutes ;

  • Ensuite, mettez en marche le moteur de la voiture avec la batterie à plat. Si la batterie contient aucun défaut, le moteur devrait repartir assez rapidement ;
  • Laissez tourner le moteur une dizaine de minutes en appuyant de temps à autre sur l’accélérateur afin de recharger la batterie.
  • Lorsque le moteur de la voiture en panne démarré, retirez soigneusement la pince noire, celle qui a servi à la mise à la terre. Retirez ensuite son extrémité (la pince sur la borne (-) de la batterie qui fonctionnait).
  • Retirez la pince rouge de la batterie à plat, puis son extrémité.
  • Repositionnez les capuchons.
  • Pourquoi les batteries tombent-elles en panne ?

 

  • Si les phares et la radio restent longtemps allumés ;
  • Lors de basses températures ;
  • En effet, l’installation incorrecte d’une batterie peut entraîner une défaillance prématurée et même mener à des dommages importants tels qu’un incendie ou encore une explosion ;
  • Une utilisation inappropriée de la batterie ;
  • Lorsqu’il y a un mauvais chargement.

 

 

Comment bien choisir sa voiture de location ?

Vous pensez tout savoir sur les voitures de location après avoir étudié des dizaines de site ? Après toutes ces recherches, vous ne saurez certainement plus où donner de la tête. Nous vous listerons ci-dessous les critères essentiels à prendre en compte dans le choix de votre voiture de location. Chaque voiture de location répond à des besoins et des envies différentes. C’est pourquoi, votre concessionnaire Citroën Valence va vous aiguiller afin d’améliorer votre expérience de conduite. Découvrez notre service de location de voiture en Drôme et en Ardèche.

Il vous faudra très certainement vérifier les critères suivants :

  • Plan de facturation :
  • Paiement par minute : Vous êtes facturé en fonction du nombre de minutes de location d’une voiture neuve ou voiture d’occasion.
  • Plans horaires : Dans ce cas-là, votre garage ou loueur vous facture à l’heure.
  • Location journalière: La facturation est effectuée sur une base journalière.
  • Location pour deux jours: Idéal pour une location d’un weekend à l’extérieur de la ville.
  • Location longue durée :Il existe plusieurs types de location de voiture longue durée. Il existe également la LOA (Location avec Option d’Achat) et LLD (Location Longue Durée).
  • Location pour les entreprises :Ce type de location de voiture peut permettre à votre entreprise d’obtenir un rabais.
  • Catégorie de voiture
  1. Le format

Si vous partez en groupe, en couple ou en famille, vous n’aurez pas les mêmes besoins de mobilités. Il faudra donc choisir le format de voiture qui vous correspond : citadine, SUV, berline, utilitaire, van.

  • Voitures citadines : Ce format de voiture convient mieux aux déplacements en centre-ville où la circulation est souvent dense et où les places de stationnement sont réduites. Ce format sera idéal pour un couple mais surtout économique étant donné sa faible consommation. Si vous êtes adepte des petites citadines, nous ne pouvons que vous conseiller la Citroën C1 ainsi que la nouvelle Citroën C3.
  • Voitures SUV : Les voitures SUV vous séduiront pour tous vos trajets en famille grâce à leur grand volume de coffre et leur confort. Vous pourrez découvrir dans votre garage Citroën Valence des modèles tels que le C5 Aircross et le C3 Aircross.
  • Voitures berlines: Idéal pour les familles, vous risquerez aussi d’être séduit par son apparence sophistiquée et son confort à toutes épreuves.
  • Voitures monospaces ou van: Parfait pour les voyages en groupe ou pour les familles. Vous la place pour les passagers, ce format de véhicule vous permettra aussi d’emporter tous vos bagages.
  1. Boite automatique ou manuelle :

Gardez en tête que changer de boite de vitesse peut être une contrainte lors de vos. Il est également impossible de conduire une voiture neuve ou voiture d’occasion à boite manuelle si vous avez le permis automatique sans formation.

  1. Type de motorisation

Depuis plusieurs années, les constructeurs ont développé leurs gammes de véhicules et notamment avec des véhicules électriques. La marque aux chevrons à élargie sa gamme avec un modèle C5 Aircross Hybrid et la nouvelle Ë-C4. Adopter ce mode de conduite permettra de réduire votre empreinte carbonne mais également de véhiculer vos valeurs et une bonne image de marque dans le cas d’une entreprise. Ainsi, veillez à ce que vos loueur ou garage Citroën vous propose une location de voiture hybride et de location de voiture électrique. Tout comme la philosophie Citroën, la gamme de voitures de location s’élargie pour répondre à tous vos besoins et notamment à vos besoins professionnels avec la location d’utilitaires.

  • Les franchises:

Les franchises sont en généralement comprises entre 500 et 900€ pour une location de voiture électrique, location de voiture hybride mais également une location de voiture thermique. Comparez les conditions liées à chaque contrat afin d’éviter toute surprise.

  • Les assurances :

Si vous n’êtes pas certain de partir, que vos dates de vacances peuvent être décalées, assurez-vous que votre contrat de location de voiture prévoit une assurance annulation. Vous pouvez également avoir la possibilité de contracter une assurance colissions et dommages pour vous assurer en cas de dégâts.

  • Conditions liées au carburant:

Il existe trois options lors de la location d’une voiture neuve ou d’une voiture d’occasion.

  • Option avec plein
  • Option de restitution du véhicule avec le même niveau qu’au départ
  • Option de remise du réservoir vide
  • Conditions liées au conducteur :

Renseignez-vous auprès de votre loueur pour savoir si vous pouvez conduire une voiture de location avec un permis inférieur à 1 an d’ancienneté. Assurez-vous également que lors de la location d’une voiture vous ne soyez pas surtaxés si vous avez moins de 21 ans.

  • Les options

Il serait avantageux pour vous dans certains cas que le véhicule de location, qu’il s’agisse d’une location électrique, d’une location hybride ou thermique, que le véhicule ait :

  • Un GPS
  • Un siège bébé
  • La possibilité d’ajouter un second conducteur
  • Porte-skis
  • Chaînes à neige.

Pour toutes questions ou interrogations, contactez le service location de voiture de votre concessionnaire Citroën Valence.

Quels critères pour choisir un utilitaire ?

Que ce soit pour récupérer des matériaux, se rendre sur des chantiers ou transporter de la marchandise, un véhicule utilitaire vous sera indispensable. Nombreux d’entre vous considèrent leur véhicule comme leur bureau ! Voici quelques critères qui pourront vous aiguiller dans votre choix de véhicule utilitaire puisque tout VUL (Véhicule Utilitaire Léger) n’est pas en adéquation avec tous les corps de métier. Découvrez notre gamme de véhicule utilitaire, Berlingo Van, Jumpy, Jumper. Disponible également en version électrique Ë-Berlingo Van, Ë-Jumpy, Ë-Jumper.

Il existe trois formats de VUL se déclinent quant à eux en plusieurs motorisations :

  • Fourgon
  • Fourgonnette
  • Camionnette

Quelques critères à prendre en compte : 

  • Type de motorisation : Etant très diversifiée, la gamme de véhicules utilitaires est aujourd’hui commercialisée sous 3 types de motorisation :
  • Electrique : Un utilitaire électrique à 100% vous permettra de rouler dans un véhicule peu polluant (moins de 147g de CO2) mais également de transmettre vos engagements et valeurs ainsi que celles de votre entreprise. Ces véhicules propres vous permettront de ne pas être interdit d’accès dans certaines villes mais également d’obtenir des aides gouvernementales (bonus écologique).

 

  • Essence : Les véhicules utilitaires essence sont faits pour vous, si vous effectuez des déplacements courts et urbains.
  • Diesel : Un véhicule diesel vous conviendra si vous faites de longs déplacements avec un poids conséquent. Néanmoins, lorsque vous roulez en diesel, vous êtes taxés davantage et vous devrez vous munir de la vignette Crit’Air.

Petite astuce : Si vous ou votre entreprise agissez en tant que professionnel du BTP, sachez que vous pouvez récupérer votre TVA sur les carburants (sauf le diesel).

 

  • Robustesse et sécurité : Si vous travaillez dans des lieux escarpés, assurez vous que votre véhicule utilitaire soit adapté à vos conditions de travail. Il vous conviendra également d’avoir un véhicule sécurisé avec par exemple, une séparation entre la zone de chargement et la cabine.

 

  • Volume: Le gabarit de la zone de chargement de votre utilitaire est un critère important lors du choix de votre véhicule Pour beaucoup d’entre vous, votre véhicule est également votre atelier et/ou lieu de stockage. Il vous faudra également prendre en compte la hauteur/largeur des matériaux que vous transportez habituellement. Le volume d’une fourgonnette est en moyenne de 2 à 3 m^3, celui d’un fourgon de travail est de 5m^3 et celui d’une camionnette peut atteindre les 17m^3.

Prenez également en compte l’usage que vous allez faire du véhicule utilitaire afin de l’adapter à votre activité : transport de marchandises, enlèvement de matériaux, transport d’outils…

  • Aménagement du véhicule utilitaire : Votre fourgon, fourgonnette ou camionnette doit s’adapter à ce que vous transportez. Vous pouvez personnaliser votre véhicule, notamment avec : des portes coulissantes, des rampes, un éclairage adapté si par exemple, vous travaillez la nuit.

Certains aménagements extérieurs peuvent être utiles ou même nécessaires : rails de toit, échelle de coffre, pneus tout terrain, respecter des normes de sécurité. Un fourgon aménagé vous permettra d’optimiser votre temps de travail.

  • Les options disponibles: De nombreuses options vont venir compléter les compétences de votre véhicule utilitaire. Les principales options proposées sont : le GPS et le système de connexion du téléphone portable. Ces dernières permettront aux professionnels de se déplacer sans perdre de temps dans un fourgon aménagé. Des options de confort et sécurité peuvent être ajoutées si votre métier le requiert : vision à 360°C, vitres à l’arrière, limitateur de vitesse, caméra de recul mais encore radars de stationnement.
  • Fiscalité: Les véhicules utilitaires peuvent échapper à certaines taxes, s’ils ne sont pas considérés comme des véhicules de tourisme. De plus, pour les véhicules utilitaires à motorisation essence, la TVA est récupérable sur le carburant. Votre localisation géographique peut également vous permettre de bénéficier d’une exonération partielle ou totale de la taxe appliquée au certificat d’immatriculation.

Les véhicules utilitaires électriques vous permettront de percevoir d’autres avantages fiscaux.

  • Puissance du moteur : Deux possibilités s’offrent à vous :
    • Transport charges lourdes + nombreux kilomètres= une motorisation puissante sera plus adaptée.
    • Déplacements urbains= motorisation standard sera préférable.

 

Les options de financement : Vous pouvez financer votre véhicule selon 3 méthodes de financement :

  • Leasing de véhicule utilitaireou location longue durée : Il s’agit de la location d’un véhicule neuf pour une durée de 3 à 5ans. Chaque mois jusqu’à l’échéance, vous payez un loyer. A terme de votre contrat, vous avez la possibilité d’acheter le véhicule ou d’en louer un nouveau. Néanmoins, en temps que professionnel, la carrosserie de votre véhicule peut s’endommager rapidement, ainsi des frais de remise en état pourront vous être demandés.
  • Achat neuf : Nous vous préconiserons d’acheter un véhicule neuf si vous effectuez plus de 100 000km/an.
  • Achat d’occasion