FOIRE AUX QUESTIONS

A la recherche de conseils, d’informations ou d’astuces, la foire aux questions est présente pour répondre à toutes vos questions.

Découvrez les réponses à vos interrogations ci-dessous.

Vous pouvez également nous poser vos questions via notre formulaire.

Retrouvez toutes les questions courantes sur différentes thématiques, l’achat d’une voiture neuve ou l’achat d’une voiture d’occasion, ou bien l’achat d’un utilitaire. Nous vous aidons à trouver les réponses.

De même, vous souhaitez en savoir plus sur les impératifs à respecter sur l’entretien de votre voiture. Nous vous aidons à comprendre son fonctionnement. Une thématique sur l’entretien et la réparation.
De plus, nous vous proposons des astuces pour les contraintes du quotidien lié à votre voiture telle que le dégivrage de votre pare-brise et bien d’autres conseils pratiques au quotidien.

Vous souhaitez partir en vacances et louer une voiture ? Nous vous aidons à comprendre le fonctionnement d’une location courte durée.

FOIRE AUX QUESTIONS
Drôme – Ardèche

foire aux questions sur les voitures neuves, d'occasion et conseils en après vente sur votre véhicule pour le quotidien en Drôme et en Ardèche

ACHETER UNE VOITURE NEUVE

C’est le grand jour vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? En tant que nouveau conducteur vous souhaitez acheter votre première voiture.

Nous vous apportons nos conseils pour trouver sa première voiture.

  • Faut-il acheter une voiture neuve ou une voiture d’occasion?

Le financement d’une première voiture est la première donner à prendre en compte pour trouver sa voiture. Sans oublier l’obtention de son permis de conduire. En moyenne, un jeune conducteur pourra investir environ 2000 euros pour l’achat de son premier véhicule.

Il peut- être plus difficile d’acheter une voiture neuve qui correspond à notre portefeuille lors qu’on est jeune.

Dans une seconde réflexion, un jeune conducteur peut également se tourner vers l’achat d’une voiture d’occasion. Cette option séduit beaucoup de jeune conducteur.  Bien souvent, on achete une premiere voiture pour se faire la main. Cependant, l’achat d’une voiture d’occasion reste une option sur laquelle il faut faire attention aux escroqueries. C’est pourquoi, trouver sa première voiture n’est pas sans difficulté.

  • Les questions à se poser avant d’acquérir une voiture d’occasion :

Pour faire face aux différentes escroqueries existantes, il est recommandé de vous diriger davantage vers les concessions automobiles. Celles-ci proposent généralement des voitures d’occasion avec des engagements et des garanties.

Toutefois si vous décidez de passer par un particulier, vous pourriez malheureusement découvrir un défaut à la suite de l’achat du véhicule d’occasion. Pour contourner cet inconvénient, il faudra tout savoir lors du contrôle avant l’achat d’un véhicule d’occasion.

La particularité des voitures d’occasion, c’est quelles sont plus abordables en termes de coût d’achat pour les plus jeunes. Dès lors les assurances seront à moindre coûts.

  • Première voiture neuve:

D’autre part, si vous décidez de vous tourner vers l’achat d’une voiture neuve, il faut être conscient du coût que représente cette dernière. Les assurances vont être plus coûteuses. Il faut prendre en compte également que pendant la première année de la voiture la décote est de 15% du prix de départ. En conséquence cela représente une perte importante.

  • Etablir le budget pour l’achat du véhicule :

Parfois, on s’attarde uniquement sur le prix du véhicule, cependant l’acquisition d’une voiture neuve engendre des frais. Il faudra prévoir :

  • La carte grise: son prix dépend souvent du véhicule (environ 100 euros) ;
  • Ethylotest: Il n’est pas obligatoire, mais c’est quelque chose qui peut toujours servir à votre sécurité (environ 5 euros) ;
  • Ampoules de rechanges : les prix dépendent de la marque choisie (environ 20 euros) ;
  • Les équipements de protection obligatoire : le triangle de signalisation, l’autocollant « A », le gilet de sécurité (environ 20 euros également).
  • Les frais répétitifs : stationnements, péages, réparations, contrôle technique, carburant, assurance, entretien

 

C’est le grand jour vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? En tant que nouveau conducteur vous souhaitez acheter votre première voiture.

Nous vous apportons nos conseils pour trouver sa première voiture.

  • Faut-il acheter une voiture neuve ou une voiture d’occasion?

Le financement d’une première voiture est la première donner à prendre en compte pour trouver sa voiture. Sans oublier l’obtention de son permis de conduire. En moyenne, un jeune conducteur pourra investir environ 2000 euros pour l’achat de son premier véhicule.

Il peut- être plus difficile d’acheter une voiture neuve qui correspond à notre portefeuille lors qu’on est jeune.

Dans une seconde réflexion, un jeune conducteur peut également se tourner vers l’achat d’une voiture d’occasion. Cette option séduit beaucoup de jeune conducteur.  Bien souvent, on achete une premiere voiture pour se faire la main. Cependant, l’achat d’une voiture d’occasion reste une option sur laquelle il faut faire attention aux escroqueries. C’est pourquoi, trouver sa première voiture n’est pas sans difficulté.

  • Les questions à se poser avant d’acquérir une voiture d’occasion :

Pour faire face aux différentes escroqueries existantes, il est recommandé de vous diriger davantage vers les concessions automobiles. Celles-ci proposent généralement des voitures d’occasion avec des engagements et des garanties.

Toutefois si vous décidez de passer par un particulier, vous pourriez malheureusement découvrir un défaut à la suite de l’achat du véhicule d’occasion. Pour contourner cet inconvénient, il faudra tout savoir lors du contrôle avant l’achat d’un véhicule d’occasion.

La particularité des voitures d’occasion, c’est quelles sont plus abordables en termes de coût d’achat pour les plus jeunes. Dès lors les assurances seront à moindre coûts.

  • Première voiture neuve:

D’autre part, si vous décidez de vous tourner vers l’achat d’une voiture neuve, il faut être conscient du coût que représente cette dernière. Les assurances vont être plus coûteuses. Il faut prendre en compte également que pendant la première année de la voiture la décote est de 15% du prix de départ. En conséquence cela représente une perte importante.

  • Etablir le budget pour l’achat du véhicule :

Parfois, on s’attarde uniquement sur le prix du véhicule, cependant l’acquisition d’une voiture neuve engendre des frais. Il faudra prévoir :

  • La carte grise: son prix dépend souvent du véhicule (environ 100 euros) ;
  • Ethylotest: Il n’est pas obligatoire, mais c’est quelque chose qui peut toujours servir à votre sécurité (environ 5 euros) ;
  • Ampoules de rechanges : les prix dépendent de la marque choisie (environ 20 euros) ;
  • Les équipements de protection obligatoire : le triangle de signalisation, l’autocollant « A », le gilet de sécurité (environ 20 euros également).
  • Les frais répétitifs : stationnements, péages, réparations, contrôle technique, carburant, assurance, entretien

 

Qu’est-ce qu’une voiture citadine ?

Ce sont ces petites voitures qui nous offrent confort, maniabilité, technologies et facilité en ville, mais pas seulement, elles ont tout d’une grande.

Si vous cherchez un véhicule qui possède une faible consommation et peu d’entretien, le modèle citadine peut vous correspondre.

La voiture citadine, c’est une voiture 3 en 1.

Le confort est une des priorités sur le choix d’un véhicule, étant donné que c’est généralement un bien que nous possédons sur le long terme, autant prendre celui qui répondra à nos besoins en matière de confort.

Ultra-confortable, elles sont capables de franchir des nids-de-poule et des plaques d’égout en douceur, vous pourrez alors retrouver une souplesse de suspension ainsi que des sièges remarquablement larges.

Son côté tendance avec plusieurs coloris disponibles pour la plupart, plus ou moins reconnaissables, elles seront vous faire de l’œil !

Elles sont également appelées citadines connectées, elles embarquent plusieurs technologies : pour quelques-unes d’entre elles tablette tactile, navigation, Bluetooth, caméra de recul et l’aide au démarrage en pente. Ces technologies participent bien évidemment à leur maniabilité. Elles vous accompagnent dans votre conduite autant pour vous guider que pour vous garer.

Et le coût d’entretien dans tout cela ? L’entretien d’une voiture citadine est moindre face à un véhicule d’une qualité plus élevée. La consommation d’essence aussi est bien moins supérieure à un autre véhicule. Une véritable voiture économique.

A qui s’adresse une voiture citadine ?

Ce type de véhicule est très apprécié des citadins, d’où « la voiture citadine » car elle est très utile en ville ou bien sur des courts trajets. Compte tenu de son gabarit, ces petites citadines sont très sollicitées par les jeunes conducteurs comme première voiture.

En revanche, les célibataires ou encore les couples aiment beaucoup ce modèle de voiture. Cela pourrait aussi se traduire par une voiture pour femme, car en général, les femmes se penchent davantage sur le design que sur les performances, ce qui pourrait expliquer leur choix pour ce modèle.

Vous l’aurez compris, ces petites voitures citadines conviennent à un large public. Avant de vouloir acheter ce type de véhicule, il est recommandé de vous demander s’il est adapté à votre vie quotidienne.

Une voiture plutôt familiale, ou une voiture assez polyvalente ou encore une petite voiture économique par rapport aux besoins que vous recherchez…

Tout d’abord, aujourd’hui les voitures berlines sont dépassées par les véhicules type SUV et Crossovers. Cependant, elles ont toujours un grand succès auprès de la population française. Il existe une multitude de voitures berlines, c’est pourquoi pour faire votre meilleur choix nous vous informons sur les meilleurs modèles de voitures berlines.

  • Les berlines routières:

En premier lieu, les berlines routières peuvent effectuer des distances assez longues tout en gardant un maximum de confort. Elles sont équipées généralement d’une motorisation plus ou moins considérable. Ces voitures berlines sont très souvent appréciées par les professionnels qui parcourent de nombreux kilomètres.

Elles sont aussi affectionnées par les particuliers qui recherchent une voiture familiale et confortable.

  • Les berlines compactes:

En deuxième lieu, la berline compacte se trouve après les citadines et les SUV. Elle se positionne parmi les véhicules les plus affichés dans l’Hexagone, par son volume conséquent de son gabarit et de son coffre. Ce qui fait d’elle une voiture confortable et grande qui sait très bien répondre à la demande des acheteurs. La berline compacte peut se conduire assez facilement en ville malgré son grand gabarit.

  • Les berlines dites « low cost» :

En troisième lieu, ces berlines low cost sont très avantageuses car elles répondent à un très bon rapport/qualité prix pour les acheteurs cherchant une voiture familiale assez ample. Pour répondre aux demandes des acheteurs, les fabricants choisissent d’utiliser des pièces qui sont utilisées sur d’autres modèles, tout en limitant le choix des options et des finitions. Pour toutes ces raisons, il est possible pour vous de posséder une berline low cost à un bon prix.

  • Les questions que vous devez vous poser :

Enfin, pour bien choisir sa berline votre achat devra être davantage réfléchi. C’est un investissement assez élevé. Pour faire le meilleur choix possible, vous devrez identifier vos besoins et l’utilisation souhaité.

Une voiture berline plutôt routière, compacte ? Ou bien low cost ? Une voiture essence, diesel, électrique, hybride ? Boîte automatique ou boîte manuelle ?

En revanche, il faudra également réfléchir au budget et surtout faire le choix d’un modèle agréable qui sera satisfaire l’ensemble de la famille. De sorte qu’on si sente bien car circuler au quotidien avec un véhicule qui ne convient pas peut devenir très agaçant.

Tout d’abord en 2019 et 2020, il faut savoir que plus d’un véhicule vendu sur trois est un véhicule SUV. De ce fait, les véhicules SUV séduisent de plus en plus d’automobilistes. Leur design plutôt sportif correspond au premier critère d’achat du véhicule. Mais entre toutes les catégories de véhicule SUV présents sur le marché, comment choisir son SUV ?

  • Surtout, quel sera votre usage premier ?
  • En premier lieu, les SUV pour voyager en famille : Beaucoup de SUV ont les mêmes capacités qu’un véhicule monospace. Ils sont tout à fait adéquats pour une utilisation davantage familiale. Les points qui pourront vous satisfaire, sont la conduite surélevée, la facilité de manipuler les sièges, une grande capacité au niveau du coffre puis un habitacle très confortable et large. Néanmoins, faites tout de même attention de choisir parmi une motorisation assez suffisante pour le gabarit du véhicule.
  • En deuxième lieu, les SUV avec 4 roues motrices : Quelques modèles sont proposés généralement en 2 ou 4 roues motrices. Ces SUV seront très pratiques pour les endroits avec des accès difficiles, ou encore en montagne (pluie, route avec un fort dénivelé, neige, routes difficiles…). Ce sont les principaux atouts de cette catégorie. Ces 4×4 SUV proposent des consommations assez basses tandis que les 4×4 basiques en proposent davantage.
  • En troisième lieu, les SUV dit « urbains » : Ce sont des véhicules d’un plus petit gabarit également appelés « crossovers». Ils renvoient une image assez dynamique et récents mais ils restent toutefois très appréciés par leur maniabilité ainsi que leur consommation. Ainsi, si vous roulez sur les autoroutes que de temps à autres mais davantage en ville, une version qui en demandera plus financièrement n’aura aucun intérêt. De là, le choix pour un véhicule essence est recommandé si vous effectuez moins de 15 000 km dans une année.
  • Pour finir, les SUV dit « premium» appréciés par les entrepreneurs : Ces véhicules SUV désignent une gamme plus sportive, plus conséquent pour certains plus luxueux et surtout plus puissants ! En effet, à l’achat ces voitures sont plus chères car elles proposent souvent plus d’options, plus de puissances. Sur ces SUV là, les constructeurs ont fait un effort sur l’empreinte carbone en ce qui concerne l’écologie. C’est un élément qui pousse les entrepreneurs à acheter ce type de véhicule, car il y en a de plus en plus.

De nos jours, les fabricants cherchent en permanence de nouveaux modèles, de technologie et d’atouts pour fabriquer des véhicules SUV encore plus performants et attirants. En conséquence, tout laisse à penser que vous soyez conquis par les prochaines sorties de véhicule SUV.

ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION

Au premier abord avec un prix plutôt élevé des véhicules neufs, énormément de consommateurs se dirigent vers le marché de la voiture d’occasion. Pourtant si investir dans un véhicule d’occasion peut-être très prometteur, les acheteurs auront tout intérêt de  à faire preuve de clairvoyance dans leurs choix.

Ainsi, afin de contourner des dommages cachés sur un véhicule d’occasion, nous vous présentons la liste des éléments à contrôler par précaution.

  • Nous vous conseillons de contrôler les documents administratifs :

Premièrement, vérifiez le carnet d’entretien du véhicule et veiller à ce qu’il soit bien à jour. S’il existe des factures concernant des réparations, analysez-les, puis veiller également au bon remplacement des pièces.

Deuxièmement, il sera très important de demander la carte grise du véhicule d’occasion. Celle-ci prouvera de manière sûre si le vendeur est bien le propriétaire.

Troisièmement, le rapport du contrôle technique un élément à consulter également puisqu’il présentera l’état complet du véhicule d’occasion.

  • Nous vous conseillons d’examiner  l’intérieur et l’extérieur de la voiture :

La valeur de la voiture comprend l’intérieur comme l’extérieur. Cependant, il vous faudra garantir par vous-même l’état de tous les équipements intérieurs (climatisation, commandes de bords…).

En ce qui concerne l’extérieur, examinez la peinture. Elle pourrait cacher un dommage. Il est possible pour vous d’acheter un véhicule d’occasion accidenté, mais assurez-vous qu’il a été réparé avec professionnalisme. Malgré tout, il est possible de faire appel à un mécanicien, qui pourra identifier d’éventuels défauts cachés. Le recours à un expert dans l’automobile est aussi envisageable.

  • Nous vous conseillons d’essayer le véhicule:

Enfin, il est vivement recommandé d’essayer le véhicule. De ce fait, cela vous permettra de contrôler les freins, son état de marche si le moteur marche bien ou non. Vous pouvez écouter écoutez les différents bruits qui vous paraîtrez inhabituels, puis laissez la voiture tournée dans un endroit relativement propre.

Pour finir, déplacez-là vous pourrez alors constater s’il y a éventuellement des traces au sol. (à reformuler) Notamment si vous voyez un liquide noir pour une fuite d’huile, jaune pour le liquide de refroidissement.

Pour toutes ces raisons, n’hésitez pas à prendre avec vous un récapitulatif de tout ce qu’il faut contrôler. Prenez votre temps de sorte que vous évitiez des mauvaises surprises ou bien des arnaques sur votre véhicule d’occasion. Malheureusement, si le propriétaire est contre le fait de vous laisser examiner, ne perdez pas votre temps.

ACHETER UNE VOITURE ECOLOGIQUE

ACHETER UN VEHICULE UTILITAIRE

  • Faire le choix en lien avec l’activité :

Tout d’abord faire le choix d’avoir un véhicule utilitaire, c’est choisir son outil de travail. En effet le coût est un facteur essentiel, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

Le véhicule utilitaire devra transporter des matériaux, des matériaux fragiles ? Des personnes ? La charge correspondante ainsi que le gabarit seront les premiers critères qui vous permettront de choisir.

De ce fait un charpentier aura tendance à choisir un fourgon plateau, un plombier une fourgonnette, un livreur de prospectus plutôt un véhicule qui conviendra à la ville et un déménageur une grande capacité. Le choix se fera entre un véhicule ayant un grand volume ou un compact !

  • Être vu et mettre en avant son activité :

Bien sûr afin que vous puissiez trouver votre véhicule utilitaire, il faudra que vous fassiez votre choix au niveau du modèle, de la place nécessaire pour déposer votre logo d’entreprise et enfin sa couleur bien évidemment.

  • L’avenir de votre véhicule utilitaire dans tout cela :

Ainsi pour renouveler votre véhicule utilitaire, il sera nécessaire de suivre les évolutions d’activités et de faire le choix entre les critères objectifs. De ce fait, les options ne seront plus vraiment des options elles deviendront basiques.

Pour exemplifier, 60% des voitures utilitaires détiennent climatisation/cloison de séparation pour le chargement/poste de conduite. A partir de cette année 2020, les véhicules utilitaires mais également les véhicules utilitaires légers ne devront pas développés un grammage supérieur à 147 en CO2.

  • Opter pour l’achat ou la location d’un véhicule utilitaire?

Généralement, beaucoup de personnes hésitent entre la location ou l’achat d’un véhicule utilitaire.

Un VUL est un véhicule dont le poids (PTC) n’excède pas les 3 tonnes 500 kg, par ailleurs ce véhicule est davantage utilisé pour l’industrie ou le commerce. A l’inverse il attire quelques particuliers pour ces qualités de robustesse et de praticité.

Premièrement, louer ou acheter un véhicule utilitaire viendra combler un besoin d’usage assez régulier comme les professionnels. Toutefois pour les particuliers les besoins seront changeants.

Deuxièmement, il faut savoir que pour un professionnel le véhicule utilitaire sera un bien pratique. Chaque année un pourcentage de l’achat pourrait alors être soustrait des impôts professionnels. En choisissant la location l’entrepreneur fera des économies sur des frais sur l’assurance et l’entretien.

Et troisièmement, la location reste le meilleur choix pour un professionnel qui parcourait plusieurs kilomètres. D’autre part le véhicule utilitaire sera en permanence récent et fera l’objet d’aucun inconvénient pour la revente de ce véhicule.

LOCATION DE VOITURE

En effet, louer une voiture est un choix qui s’accroît de plus en plus de nos jours. Par ailleurs, ce moyen permet d’être écologique et faire des économies, tout cela en voyageant avec tous les atouts d’une voiture. Louer permet d’être rentable !

  • Quelques raisons pour choisir la location de voiture:

Au premier abord, les motivations principales qui incitent les personnes à choisir la location de voiture sont les déplacements professionnels et les vacances. C’est un moyen avantageux pour vous déplacer en famille ou entre amis !

Ainsi, les déplacements professionnels permettent de mettre en valeur les atouts de la location de voiture. Pour exemplifier, les gens qui décident de passer par la location de voiture peuvent également le faire pour des mariages ou encore des déménagements. Avec une voiture de luxe en ce qui concerne les mariages puis un véhicule utilitaire pour les déménagements.

  • Finalement faut-il acheter ou louer une voiture?

Il est important de se poser la question, car il y a plus d’avantages pour la location de voiture que l’achat d’une voiture.

Premièrement, l’une des raisons qui influence de plus en plus les gens à louer un véhicule quand ils en ont besoin et ne plus posséder de voiture, c’est la crise économique.

Deuxièmement, la valeur argus d’une voiture est généralement un élément qui va inquiéter plusieurs automobilistes. C’est un élément à ne pas laisser de côté quand vous détenez une voiture, car acheter une voiture n’est pas forcément un investissement mais plutôt une perte d’argent. Au niveau de la location de voiture, il y a aucune inquiétude à avoir de ce côté-là si vous louez quelques jours par an.

Troisièmement, louer une voiture est plus que recommandé si vous êtes une personne qui aime changer de véhicule. Une voiture qui possède tout de même une bonne valeur, est une voiture qui ne désavantage pas. Pour cela, il faudra le vendre assez rapidement afin que vous puissiez changer de voiture dès que vous le pouvez. Si votre situation financière ne vous donne pas les moyens d’acheter un véhicule, il faudra préconiser la location de voiture en priorité.

Enfin, la location de voiture détient davantage d’atouts qui font la différence contre le fait de détenir son propre véhicule. A moindre coûts, la location vous permettra de vous satisfaire avec une voiture de gamme plus élevée, sans avoir pour autant à la payer sur le long terme.

Chaque année près de 4 millions de personnes loue un véhicule. Si bien qu’il y est une abondance d’offres pour la location de voitures se trouvant sur le marché, il est possible d’avoir du mal à choisir. Nous faisons le point pour que vous fassiez le meilleur choix et louer sans inquiétude !

  • Un large choix de modèles :

Premièrement, il faudra choisir un modèle de véhicule en fonction de votre usage : Pour des déplacements professionnels ou encore pour les vacances.

Deuxièmement, il faudra choisir un modèle en distinguant le nombre de passagers pour permettre de choisir un certain gabarit. Pour exemplifier, si vous vous déplacer en couple une voiture de petite taille fera l’affaire. Tandis que si vous vous déplacer en famille un véhicule de plus grande taille sera essentiel.

Les modèles de voitures sont classés en plusieurs catégories, des bas de gamme au haut de gamme.

  • Comparez les prix :

La concurrence dans le marché de la location de voitures est rude, c’est donc pour cela qu’il vous appartient de comparer les prix auprès des différents loueurs. Il ne faut surtout pas vous brusquer sur la première offre. Cela permettra de vous retrouver davantage et de réaliser des économies très certainement.

  • Quelques vérifications à effectuer avant la location:

Lorsque vous allez retirer le véhicule, votre loueur vous demandera un dépôt de garantie en prenant vos coordonnées bancaires. De ce fait, étant un point essentiel l’état des lieux ne doit pas être négligé. Vous devrez penser à noter le compteur du véhicule si le kilométrage illimité n’est pas compris dans le tarif.

Enfin, imprégniez-vous bien des termes de l’assurance. Certains endroits du véhicule ne seront pas couverts en cas d’accident. Même en possession d’une assurance mieux vaut rester prudent, à l’inverse vous pouvez être susceptible de verser des frais de réparation.

ENTRETIEN, RÉPARATION ET CONSEILS

Tout d’abord la révision d’une voiture est très importante, c’est une tâche à ne pas négliger. Ainsi votre véhicule doit être entretenu régulièrement afin de pouvoir s’assurer de son bon fonctionnement afin de maintenir son conducteur et ses passagers en sécurité. Ce qui permettra de diminuer le risque d’accidents ou encore de pannes, qui peuvent mener à des fins désastreuses.

  • Est-ce que la révision et le contrôle technique sont pareils ?

Surtout il est important de mettre en avant que le contrôle technique ne remplace pas l’entretien. Ce dernier, est une vérification de contrôle du véhicule à un moment donné. Il permet d’affirmer si le véhicule se trouve dans la capacité de circuler ou non sur la route. Le contrôle est à réaliser tous les deux ans, contrairement à l’entretien qui lui, se doit d’être assez régulier.

  • Il existe deux formes d’entretien: l’entretien dit « classique » puis l’entretien dit « cyclique ».
  • L’entretien classique

Ce sont des actions de vérifications, qui peut être effectué par vous-même, avant d’utiliser votre voiture. En d’autres termes : vos phares, la pression des pneus et vos clignotants notamment.

  • L’entretien cyclique

Tandis que l’entretien classique peut-être effectué par vous-même, l’entretien cyclique lui sera plus approfondit par un professionnel. Il doit être mis en place avec une prise de rendez-vous, quand le kilométrage aura atteint le plafond conseillé par le constructeur de votre véhicule. Concrètement la révision est en moyenne conseillée tous les 15 000 km. Sauf pour les véhicules diesel le plafond peut atteindre jusqu’à 30 000 km. En années, cela peut être de 1 an ou 2, selon vos kilomètres parcourus.

  • Quelles sont les actions de vérifications menées lors de la révision de mon véhicule ?

Cela peut être le remplacement de quelques filtres : le filtre à air, le filtre d’habitacle, purge de la climatisation ou encore le filtre à huile.

Le contrôle des freins, de l’usure des pneus ainsi que la pression des pneus.

La vérification des différents niveaux de liquides, liquide de refroidissement, huile moteur.

Le contrôle de la batterie, des phares et des clignotants.

  • Je n’ai pas la date d’entretien en tête, comment faire ?

Vous trouverez toutes les dates de révision de votre voiture dans le carnet d’entretien. En effet, quand vous achetez une voiture d’occasion il vous faudra alors demander son carnet d’entretien au propriétaire. Il doit être mis à jour à chaque révision effectuée sur votre véhicule.

En effet, un pneu crevé peut arriver n’importe où, n’importe quand. Nous vous conseillons sur les bonnes pratiques à mettre en place ainsi que les outils nécessaires pour un pneu crevé.

  • Eviter de rouler avec le pneu crevé sur une grande distance :

Premièrement cette éventualité peut vous arriver pendant votre déplacement. Gardez votre calme, évitez les gestes trop brusques, maintenez le véhicule stable. Dès lors, ralentissez considérablement et enclenchez vos feux de détresse.

Deuxièmement, vous risquez de rendre le pneu irréparable si vous continuez de rouler sur une longue distance. Ainsi, stationnez sur la bande d’arrêt d’urgence ou bien sur une surface plane, puis serrez votre frein à main.

  • Les réflexes à adopter rapidement :

Troisièmement une fois le véhicule à l’arrêt, enfilez votre gilet haute visibilité puis sortez de la voiture du côté passager pour vous réfugier derrière la barrière de sécurité. Veillez à mettre en place un triangle de signalisation une cinquantaine de mètres derrière votre véhicule pour informer les autres automobilistes de votre arrêt.

C’est ainsi qu’il sera possible pour vous d’appeler la gendarmerie ou un dépanneur en sécurité, si vous ne pouvez pas examiner la crevaison vous-même.

Il est très important d’éviter de changer un pneu crevé côté conducteur car cela risquerait de vous mettre en danger. La meilleure situation sera d’attendre les secours, ou bien de se déplacer jusqu’à une aire de repos.

  • Possibilité de changer ou bien de réparer votre pneu crevé avec différents équipements :

Toutefois, si vous avez en votre possession un pneu de secours contrôlez-le. Cela permettra de vous assurer qu’il ne soit pas crevé également. Vérifiez de disposer de tous les outils nécessaires pour pouvoir remplacer votre pneu crevé.

D’une part, installez le cric sous votre véhicule et levez le d’environ cinq centimètres du sol. Avec la clé en croix dévissez les boulons de votre pneu, retirez-le, puis installez votre pneu de secours. Dès lors, vous pourrez revissez les boulons sur votre pneu et descendre la voiture au sol par la suite.

D’autre part sur les véhicules récents vous pourrez avoir une bombe anti-crevaison fournie, qui se trouve le plus souvent au même endroit que le pneu de secours. Autrement, ce produit est facilement trouvable dans les commerces.

Munissez-vous de votre bombe anti-crevaison puis videz la dans le pneu. En effet il vous faudra également être muni d’un compresseur que vous brancherez à l’allume-cigare du véhicule, afin de pouvoir regonfler votre pneu. Par ailleurs, la bombe anti-crevaison ne sera pas efficace pour les déchirures ou trous sur le flanc.

Lorsque la durée de vie du pneu est atteinte, il faut forcément le changer. Un pneu usé s’expose à une crevaison parfois inattendue, de plus il rallonge également les distances de freinage et n’évacue plus l’eau sur sol mouillé, ce qui augmente le risque d’aquaplaning.

En effet, la loi demande que l’usure ne dépasse pas le témoin d’usure présent sur la gomme. Sachez qu’un pneu usé peut vous engendrer des coûts en cas de contrôle des autorités !

  • Les éléments qui entraînent l’usure d’un pneu:

Un défaut mécanique : L’usure des pneus peut être assimilée à un défaut d’équilibrage ou un mauvais parallélisme des roues peuvent provoquer une usure anormale et assez rapide de la gomme.

Le vieillissement du pneu : La durée de vie d’un pneu est d’environ 30 000 kilomètres. Cependant, au-dessus de 5 ans de vie il est conseillé de le faire réviser davantage, bien que des pneumatiques assez entretenus puissent aller jusqu’à 10 ans.

Si le pneu est de longue date, des fissures et des crevasses peuvent prendre place sur la gomme, en plus de l’usure naturelle de la bande de roulement. Tandis qu’il ne sera plus aussi performant après 5 ans environ il commence à se dégrader.

Une conduite dite « sportive » : Votre façon de conduire est liée à la longévité de vos pneus. Une conduite trop brutale accélère l’usure des pneus et augmentera la note chez votre garagiste.

  • Qu’est ce que la fonction du témoin d’usure?

C’est un système pour mesurer le niveau d’usure du pneu. Il prend généralement la forme d’une marque ou bien de bossages dans les profils lorsque le pneu atteint sa limite d’usage. C’est un facteur pour dire au conducteur qu’il faudrait procéder au remplacement d’un pneu. Toutefois, il est possible que certains pneus ne disposent pas de ce système.

  • Mais alors comment contrôler l’usure si le pneu ne dispose pas de témoin d’usure?

Dans un premier temps, vous devrez donc vérifier leur profondeur en utilisant une jauge d’usure du pneu qui sert à connaître le niveau exact de profondeur. La profondeur doit être contrôlée à plusieurs niveaux pour être sûr d’obtenir un résultat exact.

Dans un second temps, inférieur à 1,6 mm sur la circonférence du pneu, il faudra penser à acheter de nouveaux équipements pour la sécurité au risque de se voir prendre une amende pour « pneus lisses » ou bien de ne pas pouvoir passer le contrôle technique des pneus.

Dans un troisième temps, si vous désirez équiper votre voiture d’un pneu neuf, changez aussi l’autre pneu sur le même essieu. Une méthode pour économiser un bon état de pneumatique consiste à remplacer les pneus tous les 20 000 km. Les plus neufs seront montés à l’arrière de préférence pour une sécurité performante.

Notez que : si votre pneu est arrivé au bout de son utilisation, vous pourrez en faire part à votre garagiste lors du montage de vos nouveaux pneus, afin de pouvoir les recycler.

Tout savoir sur les plaquettes de frein

Tout d’abord les plaquettes de frein liées au disque de frein, servent à ralentir ou mettre à l’arrêt complet votre véhicule lorsque vous effectuez un freinage. Les plaquettes de frein se consument au fur et à mesure du temps lorsque vous les utilisez, une vérification et un remplacement doit être réguliers (lors de la révision du véhicule par exemple) ce qui permettra un freinage de qualité.

Voici toutes les informations à connaître à propos des plaquettes de frein.

  • Quand procéder au changement de ses plaquettes de frein?

La durée d’utilisation de vos plaquettes de frein dépendra de plusieurs critères comme :

  • Le style de conduite dans un premier temps, si vous avez plutôt une écoconduite vous préserverez davantage les plaquettes de frein;
  • Le niveau d’utilisation du véhicule et de son entretien: une utilisation régulière sollicitera davantage les freins ;
  • Le milieu dans lequel est utilisé votre voiture : les routes que vous empruntez à une conséquence sur l’utilisation de certaines pièces appartenant au système de freinage.

Globalement, vous devrez procéder au remplacement des plaquettes de frein quand :

  • Les plaquettes de frein arrivent à 2mm d’épaisseur ;
  • Le liquide de frein est à un niveau insuffisant ;
  • Vous avez effectué environ 30 000 km depuis leur dernier changement ;
  • Le voyant (si vous en possédez un) s’allume sur le tableau de bord ;
  • Vous remarquez une forme d’usure (bruits, freins qui chauffent…) ;
  • Quelques conseils que nous pouvons vous apporter :

Premièrement, les plaquettes de frein doivent être rodées ! De ce fait à l’état « neuf » la surface sera lisse et donc elles ne pourront pas être optimales.

Deuxièmement, le rodage sera bon entre environ 250 et 450 kms pour un rodage performant, cela dépendra du style de conduite que vous avez et des routes empruntées.

Troisièmement, pensez à éviter les freinages assez prolongés vous pourriez faire chauffer les plaquettes de frein.

Pour clarifier, vous adapterez vos distances avec les autres véhicules devant vous, ainsi que votre vitesse.

Vous pouvez retenir que les plaquettes de frein placées à l’avant de votre voiture se consument davantage que celles placées à l’arrière, elles devront alors être changées plus souvent. En effet, la puissance du freinage est plus accentuée par l’avant de votre véhicule.

Pour faire face aux conditions hivernales, nous avons tous besoin d’un rappel afin de rester maître de notre véhicule. Voici quelques conseils à appliquer pour assurer votre sécurité pour tous vos déplacements sur la neige.

  • Préparer son véhicule, et ses pneus en hiver!

En premier lieu, il vous faudra assurer la visibilité, si besoin dégivrez votre pare-brise. Arrivé à une certaine température le besoin de changer ses pneus commence à naître, il est tout à fait recommandé de mettre en places des pneus hiver ou bien des pneus 4 saisons. De ce fait, cette dernière aura un impact sur vos pneus, car quand elle chute, la pression chute. Des pneus avec une bonne pression vous offrira plus de sécurité.

En second lieu, si vous êtes dans le cas de déplacements en montagne, pour un séjour en montagne, ou bien pour le travail vous devrez utiliser des chaînes neige afin de garantir votre sécurité et celles des autres usagers.

  • Quels pneus acheter, les pneus 4 saisons ou les pneus hiver?

Pour clarifier cette question, il y a un élément principal à déterminer. Ce sont les conditions auxquelles vous allez devoir être confrontés avec votre véhicule.

  • Si votre quotidien vous offre que des occasions pour être face à des routes plus ou moins enneigées, ou parce que votre lieu de vie connaît peu ces occasions ; alors les pneus 4 saisons seront très certainement le meilleur choix. Si auparavant, vous étiez détenteur de pneus hiver, alors le choix d’opter pour des pneus 4 saisons vous allègera le portefeuille en faisant des économies.
  • Au contraire, si vous êtes très souvent confronté à des routes plutôt enneigées qui connaissent des températures assez basses, et que votre lieu de vie se trouve dans des endroits assez difficiles d’accès en hiver, la meilleure solution est d’utiliser des pneus hiver.

En revanche, bien que les pneus 4 saisons garantissent de la mobilité et de la sécurité sur les routes enneigées. Ils ne seront pas aussi efficaces que des pneus hiver, qui restent spécialisés dans ce domaine.

  • Peut-on utiliser les aides à la conduite sur les routes enneigées
  • Bien que le régulateur de vitesse soit pratique, ce dernier n’est pas configuré pour utilisation sur un sol glissant. Il pourrait complétement nuire au contrôle du véhicule.
  • Il est important d’adapter sa vitesse et d’insister davantage sur les bonnes distances de sécurité afin d’éviter tout collision.
  • Pour les fameux démarrages en côte, il est très important d’accélérer plutôt de manière progressive et de relâcher l’embrayage de la même façon. Avoir un 4×4 avec 4 roues motrices est très efficace pour la traction. Pour les descentes le poids à l’avant entraînera le véhicule, en conséquence il faut garder à l’esprit tout de même de prévoir des pneus hiver, même avec un 4×4.

Dégivrer son pare-brise ? C’est de l’histoire ancienne !

A qui cela n’est-il jamais arrivé de sortir de chez soi puis apercevoir les vitres givrées de son SUV, de sa berline ou encore de sa petite citadine ? Sympathique quand vous avez déjà 10 minutes de retard pour aller travailler… Marre d’utiliser votre raclette gratte-vitre ? On vous explique tout !

Essayer de combattre la froideur par la chaleur, est une intention commune pour une grande majorité d’entre nous. De plus, il faudra donc se passer de liquide chaud, comme l’eau par exemple qui pourrait abîmer votre pare-brise.

Nous vous avons donc préparés quelques techniques pour vous permettre de dégivrer sans aucun problème !

  • Le mélange eau-vinaigre :

Le mélange consiste à assembler eau et vinaigre blanc dans un réservoir. De ce fait, en renverser la contenance sur les vitres ce qui permettra de stopper le givre pendant quelques jours.

  • La bâche de pare-brise :

Une solution plus parfaite que le morceau de carton ! Il est tout à fait possible de prendre une bâche de pare-brise qui pourra s’avérer pratique, pour empêcher le givre de se déposer. Contrairement au morceau de carton celle-ci ne collera pas sur votre pare-brise !

En revanche, si toutes nos techniques ont été surprises par le givre… Ne paniquez pas, on peut quand même s’en débarrasser par divers moyens :

  • Comment utiliser la bombe de dégivrage ?

Pratique et qui peut-être à portée de main, de plus il est possible de s’en procurer partout ! En cas de serrure bloquée d’une portière, l’aérosol fera l’affaire.

  • Vous pouvez tout à fait démarrer votre voiture, puis par la suite, allumer le dégivrage quelques minutes avant votre déplacement.
  • Cela pourra paraître plutôt insolite mais utiliser une moitié de pomme de terre ou d’oignon en frottant son pare-brise, permettra d’éviter au gel de se fixer pendant la nuit !
  • Les rétroviseurs peuvent être protégés eux aussi, par exemple un sac plastique peut les recouvrir facilement à l’aide de quelques élastiques.

A RETENIR :

Finalement, toutes ces astuces d’entretien peuvent servir sur l’intégralité des surfaces vitrées de votre véhicule que cela soit un SUV, une berline, ou bien une petite voiture urbaine peu importe. Les trois points clés que vous pouvez retenir sont :

  • On n’oubliera pas qu’il est important de ne pas mettre d’eau chaude sur votre pare-brise, il existe d’autres moyens !
  • Les solutions face aux givres :
    • Faire un mélange d’eau et de vinaigre afin d’éviter que le givre se forme.
    • Recouvrir le vitrage est aussi un très bon moyen pour lutter.

Les routes mouillées dû aux intempéries sont susceptibles de créer une perte de contrôle totale du véhicule, c’est le phénomène de l’aquaplaning. Toutefois, il est possible de pouvoir circuler en toute sécurité par temps mauvais en respectant tout de même des conditions.

  • Diminuez les risques d’aquaplaning en possédant des pneus de qualité :

En premier lieu, par temps de pluie il y a deux éléments cruciaux à prendre en compte : l’état des pneus et votre allure de conduite. De ce fait lorsqu’il pleut et avec des pneus abimés, il vous faut réduire votre vitesse d’environ 15 à 25 km/h. Ce qui permettra aux bandes de roulement d’imbiber toute l’eau entre la route et votre pneu.

  • Prudence, le risque existe toujours même en ayant de bons pneus:

En second lieu, n’oubliez surtout pas que même avec de bons pneus le risque existe toujours. Néanmoins, plus l’état du pneu est bon plus il adhèrera dans l’ensemble des situations. Il est très important de souligner le fait que la hauteur des sculptures des pneus, soit au-dessus de 4 millimètres afin de pouvoir diminuer considérablement le risque d’aquaplaning.

  • Examinez également de manière régulière la pression des pneus:

En dernier lieu, la pression des pneus n’est pas a négligée car elle joue un rôle majeur sur le comportement de votre véhicule, et plus particulièrement par temps de pluie. En conséquence une pression trop basse des pneus augmente davantage le risque d’aquaplaning.

  • Anticiper, c’est éviter:

En effet, l’aquaplaning se crée à la formation de la couche d’eau entre le pneu puis la chaussée et qu’elle ne peut être évacuée convenablement. La traction suivie de la direction seront alors perdues, ce qui conduira à la glisse du véhicule.

De là il est essentiel de faire preuve d’anticipation lors de ces situations qui peut s’avérer très dangereuses. Contournez les traces faites par les pneus des véhicules avant vous, ces traces mènent à un très grand risque d’aquaplaning.

A tout le moins, si malgré toutes vos prises de précautions l’aquaplaning a lieu, ne paniquez surtout pas. Embrayez, relâchez votre accélérateur et saisissez votre volant de façon stable. Ne cherchez pas à tourner ou à freiner.

Tout d’abord, il faut savoir qu’une batterie ne pose pas de problème jusqu’à ce qu’elle soit vide. Il est donc essentiel d’acquérir des câbles de démarrage et de savoir comment les utiliser en cas de panne de batterie, ce qui permettra d’obtenir le résultat voulu sans abîmer l’un des composants électriques du véhicule.

  • Pour utiliser des câbles de démarrage et recharger la batterie de votre voiture :

En premier lieu, placer votre véhicule avec la batterie en état de marche en face à face au véhicule en panne, ou à côté en sens inverse.

  • Coupez le moteur de la voiture avec la batterie en état de marche avec le frein de stationnement ;
  • Ouvrez les capots des deux voitures et repérez leurs batteries respectives. Si les batteries disposent de capuchons en plastique, enlevez-les pour exposer leurs bornes métalliques ;
  • Nettoyez toute trace de saleté sur les bornes ;
  • Repérez les signes (+) /positif et (-) /négatif. Le marquage positif peut être rouge, mais ce n’est pas toujours présenté comme tel ;
  • Munissez-vous des câbles de démarrage et connectez l’une des pinces rouges à la borne positive (+) de la batterie inutilisable. Fixez l’extrémité correspondante du même câble à la borne positive (+) de la batterie qui fonctionne ;
  • Connectez l’une des pinces noires à la borne négative (-) de la batterie qui fonctionne. A l’inverse de relier l’autre extrémité du câble à la borne négative de la batterie à plat, fixez-la sur une surface métallique nue placée sur le moteur de la voiture, comme un boulon ou une vis.
  • Démarrez le moteur des deux voitures :

 

  • En deuxième lieu, démarrez dans un premier temps le moteur de la voiture avec la batterie en fonctionnement et laissez-le tourner quelques minutes ;
  • Mettez en marche le moteur ensuite le moteur de la voiture avec la batterie à plat. Si la batterie contient aucun défaut, le moteur devrait repartir assez rapidement ;
  • Laissez tourner le moteur une dizaine de minutes en appuyant de temps à autre sur l’accélérateur afin de recharger la batterie.
  • Lorsque le moteur de la voiture en panne démarré, retirez soigneusement la pince noire, celle qui a servi à la mise à la terre. Retirez ensuite son extrémité (la pince sur la borne (-) de la batterie qui fonctionnait).
  • Retirez la pince rouge de la batterie à plat, puis son extrémité.
  • Repositionnez les capuchons.
  • Pourquoi les batteries tombent-elles en panne ?
  • Si les phares et la radio restent longtemps allumés ;
  • Lors de basses températures ;
  • En effet, l’installation incorrecte d’une batterie peut entraîner une défaillance prématurée et même mener à des dommages importants tels qu’un incendie ou encore une explosion ;
  • Une utilisation inappropriée de la batterie ;
  • Lorsqu’il y a un mauvais chargement.

Vous avez eu votre code de la route ? Vous avez réalisé un minimum de 20 heures de conduite ? Vous vous sentez prêt ? Il faudra alors vous présenter à l’examen du permis de conduire ! Voici le déroulement de l’examen du permis de conduire.

  • Les différents aspects qui seront évalués :

Les différentes compétences qui seront évaluées le jour J, sont les mêmes que celles développées lors de la formation au permis de conduire à savoir :

  • Le respect du code de la route;
  • La connaissance du véhicule en intégralité et la capacité à apercevoir les éventuels défauts techniques;
  • La maîtrise des différentes commandes ainsi que la manipulation du véhicule;
  • La capacité à installer la sécurité et celles des autres usagers;
  • La connaissance des aspects simples des gestes de premiers secours;
  • La capacité à utiliser son véhicule tout en respectant l’environnement, en étant courtois et attentif avec les autres usagers.
  • La notation ainsi que les erreurs éliminatoires :

Lors de l’examen du permis de conduire, un « inspecteur » agréé par la préfecture sera présent avec vous dans la voiture ainsi que votre formateur ou accompagnateur.

De plus, vous serez noté sur un total de 31 points classés sur une grille d’évaluation. Dès lors, il vous faudra un minimum de 20 points pour prétendre avoir réussi l’épreuve du permis de conduire.

Bien entendu, vous ne devez surtout pas faire d’erreur éliminatoire. (Comme emprunter une voie en sens interdit, dépasser un feu rouge, etc.) Malheureusement, si cela serait amené à se passer, vous devrez repasser votre permis de conduire.

  • Le déroulement et la durée :

Les documents que vous devrez présenter le jour de l’examen sont votre convocation, ainsi que tous les documents notifiés dessus, essentiellement votre pièce d’identité. Ces documents feront l’objet d’une vérification de la part de l’inspecteur. En effet, sans ces documents vous vous verrez être refusé du passage de l’examen.

La durée de l’examen est de 32 minutes :

  • Installation dans le poste de conduite: mises en place des différents réglages pour une bonne installation ;
  • Test de conduite: réaliser un itinéraire de 25 minutes environ en suivant les instructions de l’inspecteur ;
  • Trois questions: elles concernent les vérifications extérieures et intérieures, ainsi que les premiers secours ;
  • Deux manœuvres: il vous faudra maîtriser la marche arrière, les différents stationnements ainsi que le freinage du véhicule.

Maintenant, patientez avant de recevoir le résultat ! Vous pourrez après 48 heures consulter votre résultat par le biais d’Internet.

Tout d’abord, si vous remarquez que votre véhicule bascule d’un côté lorsque vous vous trouvez sur une ligne droite, sur route plane et sans vent, ou bien que l’usure de vos pneus est étrange, vous devez faire régler la géométrie (dont le parallélisme) de votre voiture par un professionnel.

  • Pourquoi surveiller la géométrie de votre voiture ?

Premièrement, la géométrie des pneus, appelé également « parallélisme », se base sur l’usure des pneus. Pour beaucoup de voitures, un parallélisme bien réglé permet de diminuer l’usure et d’améliorer le confort des usagers. En réglant correctement le parallélisme de vos pneus, vous minimisez l’usure de vos pneus et ainsi rallongerez leur longévité.

Deuxièmement, de la même façon, vous développerez leurs performances, vous diminuerez votre consommation de carburant, et optimiserez la tenue de route de votre voiture et ainsi votre sécurité.

  • Pourquoi la géométrie de votre véhicule peut-elle avoir un défaut?

Troisièmement, un mauvais réglage de la géométrie (dont le parallélisme) peut se manifester après avoir heurté un trottoir, roulé dans un nid-de-poule, etc. Dans des situations plus complexes comme les accidents, la géométrie peut totalement être déréglée. En effet, le déréglage de parallélisme peut ainsi créé par l’usure progressive des éléments de suspension.

De plus, quand le parallélisme est anormalement réglé l’usure des pneus se précipite davantage sur les bords, et la tenue de route de la voiture peut aussi se ressentir. Par conséquent, il est possible que vous devrez changer vos pneus plus tôt que vous le souhaitez.

  • Géométrie ou équilibrage des roues ?

Généralement, on confond géométrie et équilibrage des roues. Ce sont pourtant deux choses totalement différentes. La géométrie des roues consiste à régler l’inclinaison des roues conformément aux préconisations constructrices de votre voiture. Tandis que l’équilibrage des roues vise à assurer une rotation optimale.

  • Combien de temps faut-il pour régler la géométrie des roues ?

La plupart des déréglages de géométrie complet (avant et arrière) sont réalisés en à peu près 30 minutes. Régler la géométrie de votre véhicule consiste à ajuster les angles des roues. Il s’agit d’une opération simple pour un spécialiste du pneumatique.

En effet, pour quelques personnes utiliser la voiture est primordial puisqu’il faut se rendre au travail ou à son domicile. Mais pour certains, la conduite relève d’un vrai plaisir. Pour rendre la conduite de manière pratique, on peut alors se munir de divers accessoires. C’est pourquoi, ces derniers permettront de rendre plus agréable et plus facile l’évolution sur la route. Pour exemplifier,?  nous vous livrons les 5 accessoires automobiles qui vont vous simplifier la vie !

  • Le chargeur USB par l’allume-cigare :

Au premier abord les téléphones portables ne cessent d’évoluer, cependant ils en demandent de plus en plus au niveau de leur consommation d’énergie. Aujourd’hui se retrouver sans batterie dans son téléphone, ne serait-ce pour nous guider et contacter nos proches n’est pas possible.

Or, pour faire face à cela, pensez à investir dans un chargeur type « USB » que vous brancherez sur votre allume-cigare de votre véhicule. Il vous permettra de recharger à n’importe quel moment votre appareil.

  • La caméra de recul :

En effet, beaucoup de voitures en sont équipées mais si ce n’est pas votre cas, savez-vous qu’il vous est tout à fait possible d’en installer une par vous-même d’installer une caméra de recul vous-même ? Cette caméra de recul améliorera votre quotidien, sans aucun doute. De ce fait, pour plusieurs conducteurs le plus compliqué en voiture est d’effectuer des manœuvres. La caméra de recul permettra d’éviter la collision involontaire avec un obstacle.

  • Le GPS :

Le GPS est l’accessoire phare en top des ventes, il est nécessaire pour bien des automobilistes. Il permet de nous guider en temps réel ! Il existe plusieurs GPS différents, comme les GPS intégrés directement dans le véhicule ou bien des applications mobiles. Ce sera un très bon accessoire qui saura vous faire éviter des embouteillages.

  • La bâche anti-givre :

Voilà pourquoi la bâche anti-givre se révèle être très pratique, elle vous empêchera de passer par l’étape du dégivrage tous les matins. Le prix de cet accessoire ne coûte pas très cher, et il vous fera gagner un temps bien précieux.

  • La radio Bluetooth :

En dernier lieu, la radio Bluetooth permettra de vous faire passer le temps sur les longs comme les courts trajets, ou encore dans les embouteillages avec votre musique. Il suffira alors de connecter son smartphone, s’il dispose de la fonction « Bluetooth » à votre radio. Celle-ci doit disposer également de la fonction « Bluetooth ».